Primeau fier malgré tout de sa campagne

François Robert
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le candidat péquiste défait dans le comté de Papineau, Jean-François Primeau, s’est dit très fier de sa campagne quelques minutes après l’annonce de l’élection de son rival libéral, Alexandre Iracà, avec une mince avance d’à peine plus de 225 voix.

Primeau et ses partisans réunis à Buckingham ont vraiment cru à la victoire. Le candidat défait l’a d’ailleurs admis lors de son point de presse. Il faut dire que non seulement un sondage récent plaçait devant le candidat péquiste, mais celui-ci a été en avance pratiquement toute la soirée alors qu’entraient les résultats partiels. Le revirement de fin de soirée qui a permis à Alexandre Iracà de conserver la circonscription pour les libéraux a donc profondément remué les plus fidèles partisans de M. Primeau. L’atmosphère de fête qui avait marqué la soirée jusqu’à presque minuit a donc rapidement fait place à une déception aisément lisible dans les visages. Sa fille avait d’ailleurs du mal à retenir ses larmes.

 

«La population de Papineau a décidé de faire confiance à notre adversaire, M. Iracà, que je salue et je lui souhaite bonne chance. J’aurais bien aimé relevé le défi de servir la population, spécialement avec un gouvernement de Mme Marois du Parti québécois, malheureusement les électeurs en ont décidé autrement. Je suis fier du travail accompli, mais il nous a manqué quelques votes», a soutenu M. Primeau.

 

Plusieurs membres de la famille de M. Primeau étaient présents à son local électoral, certains étant même venus de la Rive-Sud de Montréal pour l’occasion. En plus des annonces de l’avance de M. Primeau, d’autres annonces à la télévision ont suscité des applaudissements nourris dans la salle. Cela a été le cas aussi lors de la confirmation de la défaite de Jean Charest dans la circonscription de Sherbrooke et celle de Gaétan Barrette dans le comté de Terrebonne.

 

Le candidat péquiste a chaudement remercié son équipe et sa famille qui l’ont appuyé. «À tous les militants je dis merci. On a gagné beaucoup de terrain, on était très loin. On se retrousse les manches et on commence dès maintenant à travailler pour la prochaine élection», a-t-il notamment précisé. La prochaine fois pourrait être proche, a-t-il également rappelé.

Organisations: Parti québécois, Rive-Sud de Montréal

Lieux géographiques: Buckingham, Papineau, Sherbrooke Terrebonne

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires