Toujours une fermeture de jour prévue au Gîte ami

Yannick
Yannick Boursier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La fermeture des services de jour du Gîte Ami annoncée il y a quelques semaines est toujours prévue, mais elle est retardée à lundi prochain.

Le directeur général du Gîte Ami, Luc Villemaire.

D’abord annoncée pour le 1er août, elle est maintenant prévue pour le 6 août. Le service du Gîte Ami sera donc accessible de 16h à 8h30.

Des discussions se poursuivent pour essayer de trouver une solution pour éviter de mettre fin aux services de jour dès la semaine prochaine. Dans une note envoyée à La Revue, le président du Gîte Ami, Gilles Cloutier, et le directeur général, Luc Villemaire, affirment avoir rencontré le Centre de santé et de services sociaux de Gatineau à deux reprises jusqu’à maintenant, mais aucune entente n’est intervenue.

Les deux hommes reconnaissent dans ce message avoir débordé de la mission première du Gîte ami qui est d’offrir des services d’hébergement pour la nuit à sa clientèle. Mais ce débordement était pour répondre à un besoin. «Dans un esprit de mission, nous considérons la personne dans son ensemble et il est difficile, par conséquent, de la compartimenter», expliquent-ils.

«Le Gîte Ami n’existe pas uniquement pour offrir un lit, un repas, du sanitaire et un lieu sécuritaire. C’est aussi un lieu où des personnes en difficulté trouvent une occasion de renouer avec une société qui se voudrait inclusive. C’est un lieu d’intervention pour redonner de l’espérance à celles et à ceux qui n’en ont plus. Le Gîte Ami est porteur de cette espérance, confiée par la population depuis sa fondation en 1983», ajoutent les deux hommes.

L’organisme s’inquiète principalement de la situation de personnes ayant des problèmes de santé physique ou mentale qui devront se retrouver dehors même s’ils ne sont pas en état pendant la journée.

Lieux géographiques: Gatineau

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires