Un accès par St-Raymond ?

Yannick
Yannick Boursier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La fermeture d’un tronçon de la rue Gamelin donnant accès au parc de la Gatineau pourrait amener la création d’un nouvel accès à ce parc à la hauteur de St-Raymond.

Gamelin

L’idée est sur la table pour répondre à une préoccupation des ambulanciers concernant l’accès au parc de la Gatineau. Dans l’étude de l’Agence de la santé et des services sociaux, un seul emplacement était problématique à la suite de la fermeture de Gamelin : les interventions directement dans le parc.

Les ambulanciers devront aller virer vers le boulevard des allumettières et revenir sur leur pas. Un détour qui pourrait prendre six minutes. «C’est notre plus grosse inquiétude, souligne Marc Paquette de la Coopérative des paramédics de l’Outaouais. La CCN s’est engagée à travailler avec nous pour trouver une solution.»

«À partir du moment où la CCN peut s’engager avec une voie d’accès sur St-Raymond, nous on est satisfait», ajoute M. Paquette. Cette question n’est pas trop problématique pour le moment puisque l’accès au parc par Gamelin est toujours fermé en hiver, ce qui donne du temps aux deux parties pour prévoir un autre plan.

Du côté de l’Agence de la santé et des services sociaux aussi on regardera ce dossier de très près. «La CCN nous a invités à regarder des solutions, indique le président-directeur général de l’Agence, Dr Guy Morissette. Nous on n’a pas fait de recommandations pour des solutions parce que ce n’était pas le mandat de l’étude.»

Ouverture

Le premier dirigeant par intérim de la CCN, Jean-François Trépanier, est ouvert à l’ajout de cet accès si le besoin se fait sentir pour assurer une réponse rapide des ambulanciers dans le parc de la Gatineau. M. Trépanier ne voit pas de double discours dans la fermeture du tronçon de Gamelin et l’ouverture d’un tronçon quelques mètres plus loin. «Ce sont deux interventions différentes. On ferme un accès sur Gamelin qui permet de joindre deux sections du parc de la Gatineau.»

Organisations: Agence, CCN

Lieux géographiques: Parc de la Gatineau

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Jean-Paul Murray
    17 octobre 2012 - 18:35

    Voici les arguments qui militent en faveur de la fermeture de Gamelin Premièrement, la fermeture de ce tronçon fait l’objet de discussions, d’études et de consultations publiques depuis une trentaine d’années. On en parle notamment dans les Plans directeurs du parc de la Gatineau de 1990 et de 2005. Deuxièmement, en 1976 l’ex-ville de Hull a adopté la résolution #76-484 portant sur un échange de terrains et confirmant que la fermeture de la rue Gamelin se produirait « après l’ouverture du raccordement St-Raymond/Pink ». Troisièmement, en 1983, la Ville de Hull et la CCN ont signé une entente reportant la fermeture d’une section de la rue Gamelin jusqu’au parachèvement du boulevard des Allumettières. Quatrièmement, en 1989 des citoyens du secteur de Lac-des-Fées ont présenté une pétition au conseil municipal de Hull demandant au maire Michel Légère de respecter sa promesse portant sur la fermeture de Gamelin. Cinquièmement, le conseil de la Ville de Gatineau a adopté le 30 août 2011 une résolution à 15 contre 3 approuvant la fermeture de la rue Gamelin. Sixièmement, la CCN a annoncé son intention de fermer cette rue le 25 janvier dernier lors d’une réunion publique de son conseil. Par ailleurs les citoyens du quartier avoisinant la rue Gamelin appuient cette fermeture.et demandent aux élus de respecter les ententes à cet égard. (Journal la Revue, 18 janvier 2012) Bref, les élus municipaux ont négocié des ententes avec la CCN à cet égard, ils ont adopté deux résolutions appuyant cette fermeture, et le temps est venu de respecter ces ententes et ces décisions. Dire que cette fermeture est trop hâtive relève de l’inconscience, ou de la mauvaise foi.