Le SITO continue de placer

Julien Paquette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Service Intégration travail Outaouais (SITO) célébrait encore une fois jeudi midi la fin de la formation d’un groupe d’immigrants avec son habituel dîner interculturel.

Robert Mayrand s’est adressé aux gens présents pour féliciter ceux qui viennent de compléter leur formation.

L’organisme place de plus en plus d’immigrants dans les entreprises de la région chaque année. La direction du SITO travaille régulièrement à moderniser ses méthodes, notamment, à travers de nouveaux partenariats.

«On est en discussion avec la Chambre de commerce et Emploi Québec pour un projet qui s’appelle Interconnexion. C’est un projet qui vise encore à favoriser l’arrimage des personnes immigrantes et des employeurs. On va travailler beaucoup avec les employeurs, encore plus avec les employeurs», affirme Robert Mayrand, directeur du SITO.

Le SITO a récemment développé une formation en accéléré pour les immigrants plus près du marché du travail. Ils donnent également des formations en milieu d’entreprise visant à améliorer la communication interculturelle.

Ces initiatives permettent à de plus en plus de gens de se trouver du travail après leur formation. C’est maintenant 240 personnes, en moyenne, qui se trouvent un emploi chaque année après être passé au SITO. M. Mayrand estime que son équipe réussira également à placer 60 personnes de plus en stage qu’en 2011.

«Plus les employeurs engagent des personnes immigrantes, plus ils reconnaissent la valeur ajoutée des personnes immigrantes. Quand je suis arrivé, 20 placements en stage par année, ça demandait beaucoup de travail. Cette année, on va en placer 180. Ça demande du travail, mais proportionnellement, ça va en demander beaucoup moins que lorsqu’on en plaçait 20.»

Organisations: SITO, Chambre, Emploi Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires