Recours collectif contre Gatineau

Yannick
Yannick Boursier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un citoyen de Gatineau arrêté lors des opérations policières du 18 avril dernier dans le cadre des manifestations contre la hausse des frais de scolarité, Simon Lespérance, a déposé une demande de recours collectif contre la Ville de Gatineau

Une demande de recour collectif a été déposé contre Gatineau à la suite de sa manifestation

Dans sa requête qui devrait être entendu le 29 octobre prochain au Palais de Justice de Hull, M. Lespérance demande de pouvoir représenter environ 160 personnes arrêtées comme lui lors des événements du 18 avril.

 

Rappelons qu’à cette occasion, des manifestants empruntant la promenade du Lac-des-Fées lors d’une manifestation contre la hausse des frais de scolarités ont été arrêtés et amener au poste de police. Le tout se terminait par un constat d’infraction pour entrave à la circulation.

 

Selon la requête déposée, Simon Lespérance veut poursuivre la Ville et obtenir des sommes pour les dommages et intérêts de même que pour les dommages exemplaires. Des montants variant entre 500$ et 5000$ selon les événements (avoir été menottés, avoir brimé la liberté d’expression, avoir été fouillé, avoir été arrêté, etc.)

 

Un montant de 1$ est aussi demandé pour toutes les personnes ayant subi des dommages matériels en raison de cet événement avec les policiers gatinois, montant qui pourraient monter au fur et à mesure de la cueillette d’information sur les dommages.

 

En tout, c’est un maximum de 23 500$ par personne que la requête pourrait permettre d’obtenir en plus d’un montant pour les dommages matériels et les intérêts si c’est le cas.

 

En plus des sommes d’argent, la requête vise aussi à obtenir de la police toutes les informations recueillies pour chaque participant lors de cet événement et d’exiger à la Ville de Gatineau d’arrêter, s’il y a lieu, de partager ces informations.

Organisations: Palais de Justice de Hull, Ville de Gatineau

Lieux géographiques: Promenade du Lac-des-Fées

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Franko
    20 octobre 2012 - 10:44

    Appel à la majorité. Assez c'est assez! Comme contribuable, je suis totalement en désaccord avec cette idée. On a assez payé pour ces manifestations et maintenant ce professeur qui veut en rajouter pour obtenir un dédommagement?! Qui va encore payer la note? Eh oui, encore nous. Si la cour accepte cette requête, j'invite la population qui n'ont pas été en faveur du conflit (donc 60% des gens) et qui ne veulent pas payer d'avantage à se lever debout. Puisque nous ne voulons en payer plus et puisque bon nombre de travailleurs ont également été contraints de gagner honnêtement leur pain sous différentes formes, et ce pendant toute la durée de ces manifs, inscrivons donc nous aussi un recours collectif contre ce professeur et tout ceux qui s'inscrirons à ce projet.