Fondations coulées: pas de répit au second trimestre

Daniel LeBlanc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La forte demande pour les appartements continue de pousser à la hausse le nombre de mises en chantier dans la Région métropolitaine de recensement (RMR) de Gatineau. Au deuxième trimestre de l’année, 1118 fondations ont été coulées, 300 de plus qu’au cours de la même période en 2011.

Le nombre de mises en chantier s'est accru au deuxième trimestre de l'année dans la RMR de Gatineau.

Cette hausse de 37% s’explique surtout par la popularité du créneau des logements collectifs, dans lequel l’augmentation dépasse la barre des 60%. À l’inverse, un repli de 11% a été dénoté dans le segment des maisons individuelles.

Une analyse plus pointue des statistiques permet toutefois de réaliser que l’acroissement est dû uniquement aux mises en chantiers d’appartements et surtout des copropriétés puisqu’un léger recul a été enregistré pour les maisons jumelées ou en rangée. La copropriété se démarque à titre de seul type d’habitation ayant connu une hausse deux trimestres d’affilée à Gatineau cette année.

Par secteur, seul Aylmer a enregistré une baisse (-9%), tandis que le nombre de fondations coulées a explosé à Hull (+111%), Gatineau (+60%) et la périphérie (+60%).

Au cumulatif de janvier à juin, le nombre de mises en chantier a augmenté de 20% dans la RMR de Gatineau, passant de 1246 à 1491. Encore une fois, le secteur de Hull (+127%) s’est démarqué des autres, tandis que la tendance inverse a été observée à Aylmer (-20%). La périphérie (+56%) et Gatineau (+23%) ont de leur côté connu des hausses.

À l’échelle provinciale, on a dénombré 3967 mises en chantier à travers les centres urbains (population de 10 000 habitants ou plus) en juin, une hausse de 4% par rapport à 2011.

Lieux géographiques: RMR de Gatineau, Aylmer, Secteur de Hull

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires