Mercedes-Benz se gare en sol gatinois

Daniel LeBlanc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un premier manufacturier automobile de luxe fera une percée à Gatineau alors qu’une concession Mercedes-Benz aura pignon sur rue en bordure du boulevard de La Vérendrye dès le printemps 2013, a appris en primeur La Revue.

Voici une esquisse du futur concessionnaire Mercedes-Benz qui établira ses pénates à Gatineau.

L’érection de ce commerce de 50 000 pieds carrés représente un investissement de 10 M$ et entraînera la création d’une quarantaine d’emplois. La première pelletée de terre devrait avoir lieu au plus tard cet automne sur une partie du site compris entre la Coopérative funéraire de l’Outaouais et la concession Gatineau Nissan.

Selon Philippe St-Pierre, président de Volkswagen Outaouais et grand manitou de ce projet qui a nécessité plusieurs mois de travail, le créneau des voitures haut de gamme n’était pas suffisamment exploité dans la région, voire presque absent.

Malgré qu’Ottawa compte deux concessionnaires Mercedes-Benz, la demande sera là à Gatineau, assure l’homme d’affaires. «Il y a certainement un marché pour cela sur la rive québécoise, car on dénote un large déficit commercial au profit des endroits comme Ottawa ou même Montréal. Une bonne partie du chiffre d’affaires en termes d’entretien et de service n’est pas réalisé du côté québécois. L’arrivée de la marque aura aussi un effet bénéfique sur d’autres entreprises ou fournisseurs connexes», dit-il.

À son avis, les fabricants automobiles considèrent à tort depuis trop longtemps le marché outaouais comme étant homogène à celui du côté ontarien. «Il s’agit là d’une grave erreur, car il faut tenir compte de la réalité québécoise. Mercedes-Benz a saisi cette spécificité et je suis convaincu que le concessionnaire aura du succès parce qu’il aura des modèles pour concurrencer Audi, BMW, Lexus, Porsche, etc», indique M. St-Pierre.

«Il y a certainement un marché pour cela sur la rive québécoise, car on dénote un large déficit commercial au profit des endroits comme Ottawa ou même Montréal. Une bonne partie du chiffre d’affaires en termes d’entretien et de service n’est pas réalisé du côté québécois» Philippe St-Pierre, promoteur du projet et président de Volkswagen Outaouais

Quant à ceux qui auraient tendance à croire que voiture de luxe rime avec prix hors de portée, il leur répond que Mercedes prévoit mettre en marché d’ici 24 mois neuf modèles dont le prix sera inférieur à 30 000$.

Le manufacturier allemand avait le marché gatinois dans sa mire depuis quelque temps déjà pour l’expansion de son réseau. On compte d’ailleurs des détaillants de la marque dans des villes moins populueuses, dont Blainville, Sainte-Agathe-des-Monts, Saguenay et Trois-Rivières.

La concession gatinoise, dont le nom n'a pas encore été choisi, aura la particularité d’être l’une des plus vertes à travers la région et même la province puisqu’elle utilisera entre autres la géothermie comme source d’énergie.

M. St-Pierre a procédé à l’achat de deux terrains connexes de 90 000 pieds carrés (1335 et 1339, boul. La Vérendrye Ouest) à cet emplacement. Un autre concessionnaire pourrait à plus long terme être construit aux côtés de Mercedes-Benz. La Ville de Gatineau a d’ailleurs l’intention de prolonger la rue de Varennes pour répondre aux besoins de ces nouveaux commerces.

Organisations: Volkswagen, Audi, Porsche Ville de Gatineau

Lieux géographiques: Ottawa, Montréal, Sainte-Agathe-des-Monts Saguenay Trois-Rivières Boul. La Vérendrye Ouest Rue de Varennes

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires