Ça a bougé dans la Lièvre en 2009!

Marie Pier
Marie Pier Lécuyer
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

À l’occasion de la nouvelle année qui débute, Info07.com vous offre une rétrospective des événements marquants au niveau de l’actualité en 2009 dans le secteur de la Lièvre.

Fermetures temporaires de Papier Masson

Au cours de la dernière année, l’usine Papier Masson située dans le secteur de Masson-Angers a subit quelques fermetures temporaires. La compagnie Papiers White Birch invoquait les coûts très élevés de la fibre, de l'énergie ainsi que la nécessité de rééquilibrer la capacité de production avec son carnet de commandes. Ainsi, près de 150 travailleurs se sont retrouvés en congé forcé, après avoir subi le même sort en juin et en avril dernier. La diminution de la consommation de papier journal est notamment en cause.

Interconnexion avec l’Ontario

Le projet d'interconnexion avec l'Ontario a franchi une autre étape, alors que l'inauguration officielle a eu lieu au poste de l'Outaouais cette année, à L’Ange-Gardien. Le premier ministre du Québec, Jean Charest, était présent pour l'occasion. Ainsi, l'interconnexion permettra d'alimenter 400 000 maisons unifamiliales en Ontario.L'interconnexion permet à Hydro-Québec d'exporter l'énergie en Ontario, mais aussi vers l'ouest de l'État de New York et des États du Midwest américain. Les coûts totaux du projet devaient s'élever à 654 millions $ mais au final, c'est une somme totale de 615 millions $ qui a été investi, soit un montant plus bas que prévu. Du côté ontarien, c'est un investissement de 125 millions $. Jean Charest a aussi rappelé que le poste de l'Outaouais permettra de sécuriser l'alimentation d'énergie dans la région, avec la ligne Chénier-Outaouais qui devrait être mise en service au printemps 2010. La municipalité de L'Ange-Gardien bénéficiera aussi des retombées, avec le programme de mise en valeur intégrée d'Hydro-Québec qui permettra à la municipalité de recevoir une somme de 3,64 millions $ pour divers projets d'infrastructures.

Un autre refus pour les résidents du chemin du Fer-à-Cheval

L'Association des résidents du Fer-à-Cheval a essuyé un autre refus, alors qu'elle a reçu une réponse négative de la part du ministère de l'Environnement à sa lettre envoyée en juin dernier. Rappelons que l'association avait porté plainte au ministère de l'Environnement afin que la ministre Line Beauchamp intervienne pour que la ville de Gatineau installe l'aqueduc dans le quartier du secteur de Masson-Angers. Le ministère a répondu à cette lettre en soutenant qu'il est impossible d'accéder à la demande car l'article de loi invoqué ne s'applique qu'à des systèmes d'aqueduc existant. Depuis plusieurs années, les résidents du quartier demandent l'accès à l'eau potable. Les citoyens doivent présenter tirer leur eau de la rivière

Arrêt des Vélos populaires

Malgré le succès des vélos populaires dans le secteur de Buckingham au cours des cinq dernières années, le projet a fait relâche cette année. Ainsi, les vélos populaires n’ont pas roulé cet été. Selon le directeur des programmes de M-Ados Jeunes, Maurice Hotte, c'est le manque de financement qui a obligé l'arrêt du projet. Rappelons que les vélos populaires sont nés en 2004 afin, entre autres, de contrer le manque de transport en commun dans ce secteur de la Ville. Il permettait aussi d'offrir du travail à des jeunes pendant la période estivale. Durant ces cinq ans d'existence, le succès des vélos populaires étaient de plus en plus grandissant, avec près de 200 vélos disponibles gratuitement dans cinq stations. Le projet était financé en grande partie par l'Agence de la santé et des services sociaux de l'Outaouais et de la Caisse populaire Basse-Lièvre, avec le support technique de la ville de Gatineau. À l'automne 2008r, un bilan a été déposé et permettait de dégager les conditions essentielles à la poursuite du projet. Le point majeur était la construction d'un atelier ainsi que l'octroi d'une subvention récurrente de 15 000$. «Devant le non respect des conditions, l’organisationn a décidé que c'était fini les vélos populaires pour cette année

Gare de Masson-Angers

La Coopérative de la station agrotouristique de la Basse-Lièvre a abandoné défiinitivement son projet évalué à deux millions $ visant à restaurer l’ancienne gare patrimoniale de Masson-Angers. Rappelons que la coopérative voulait restaurer l’immeuble dont la construction remonte à 1877. Elle voulait y aménager un centre d'interprétation de l'industrie ferroviaire, un petit café et un kiosque d'information touristique. C’est le manque de financement qui a décidé la coopérative à abandonner le projet.

Un échange possible de terres qui déplait

La MRC de Papineau s'est objecté cette année à la possibilité que le ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) procède à un échange de terres publiques intramunicipales (TPI) situé à Mulgrave-et-Derry. Le MRNF analyse présentement la possibilité de soustraire trois blocs de la convention de gestion territoriale. Le tout serait fait avec un promoteur privé, afin de consolider les territoires respectifs. Selon la MRC de Papineau, il s’agirait d’une décision unilatérale prise par le MRNF. Le 26 novembre 2008, le conseil de la MRC de Papineau, statuait dans une résolution que les lots concernés étaient de vocation «récréo-conservation», donc qu’ils doivent rester dans leur état naturel. Le conseil note aussi que la conservation intégrale des TPI situées à Mulgrave-et-Derry près du lac en Cœur permettrait de participer à l’effort de conservation entrepris par la municipalité.

Fermeture de l’école Notre-Dame-de-la-Garde

Même si elle n’est pas encore fermée complètement, l’école Notre-Dame-de-la-Garde n’accueille plus d’élèves depuis le mois de septembre dernier. Les douze derniers élèves de l’établissement fréquentent cette année l’école secondaire Hormisdas-Gamelin. Des consultations publiques auront lieu au cours des prochains mois et selon l’issue de ceux-ci, l’école pourrait bien fermer définitivement ses portes en septembre 2010.

Vandalisme au club de golf

Le club de golf de Buckingham a été victime de vandalisme cet été, alors qu’un TT a endommagé deux verts sur le terrain. Des marqueurs de départ et des drapeaux avaient aussi été arrachés.

Méga-caserne dans le secteur de Buckingham

Le schéma de couverture de risques en incendie a été modifié cette année, alors que le projet de deux casernes dans l’est de la ville a été modifié pour n’avoir qu’une seule méga-caserne dans le secteur de Buckingham. Au départ, une caserne devait aussi être bâtie sur le territoire du secteur de Masson-Angers.

Plate-forme bio à L’Ange-Gardien

Une plate-forme bio est en création à L’Ange-Gardien et les premiers participants fouleront le sol de l’endroit dès le printemps prochain. La plate-forme permettra à des jeunes entrepreneurs agricoles d'acquérir de l'expérience tout en favorisant la venue de nouvelles entreprises de ce genre. Depuis l'automne 2008, le Centre de recherche et de développement technologique agricole de l'Outaouais (CREDETAO) travaille au développement de ce projet qui vise à appuyer le développement d'entreprises agricoles à caractère durable en Outaouais. Ainsi, les jeunes entrepreneurs pourront développer leur clientèle, tout en acquérant de l'expérience et un historique financier. Le site de la plate-forme bio sera situé à quelques kilomètres du secteur de Buckingham, sur une terre d'une soixantaine d'acres cultivables de L'Ange-Gardien. Pour la saison 2010, environ 15 acres de terre propice au maraîchage diversifié seront disponibles. Une serre chauffée y sera aussi installée pour le démarrage des semis cet hiver.

Un record pour le Téléthon du club Lions de Buckingham

Une fois tous les dons comptabilisés, le 9e Téléthon du Club Lions de Buckingham aura réussi à dépasser le cap des 70 000$, qui aura permis la création de plus de 350 paniers de Noël. L’objectif officiel était d’amasser 55 000$, et les organisateurs se réjouissent d’avoir largement dépassé ce montant.

Départ de Jocelyne Houle

Jocelyne Houle a cédé sa place comme conseillère du secteur de Buckingham à Maxime Pedneaud-Jobin, en novembre dernier, après quatorze ans en vie politique municipale, dont une partie à titre de maire de la ville de Buckingham. Jocelyne Houle a décidé de prendre un autre chemin. Jocelyne Houle indique donc quitter avec le sentiment du devoir accompli. La conseillère ne trace par contre pas un trait complet sur sa carrière politique. Elle laisse la porte ouverte à un retour que ce soit au municipal, provincial ou au fédéral, mais pas avant d'avoir pris une pause pour s'occuper d'autre chose, notamment sa famille et son magasin. Jocelyne Houle aura réalisé beaucoup pour le secteur de Buckingham.

Regroupement des gens affaires de la Basse-Lièvre

Après plusieurs années, la Corporation de développement du secteur de Buckingham a décidé de changé son nom pour le Regroupement des gens d’affaires de la Basse-Lièvre, et couvre un plus grand territoire. Après avoir adopté de nouveaux règlements généraux, question de pouvoir modifier le nom et le territoire visé, le regroupement a annoncé son nouveau nom, en plus de dévoiler son nouveau logo. Désormais, l’organisation élargira ses horizons au secteur de Masson-Angers et à la municipalité de L’Ange-Gardien.

Le Superclub Vidéotron reçoit deux prix

L’année 2009 en aura été une remplie de nouveautés et de surprise pour les propriétaires du Superclub Vidétron du secteur de Buckingham et d’Angers, alors qu’ils viennent notamment de recevoir deux prestigieux prix remis chaque année aux différentes franchises à travers le Québec. Suzanne Bourassa, Johnny Robert, Guy Laviolette et Jocelyne St-Jacques ont reçu le prix Richard Soly pour le «Franchisé de l’année», en plus de recevoir une autre statuette, alors que le magasin de Buckingham a reçu le titre de meilleur magasin Superclub Vidéotron au Québec. Les gagnants de ces deux prix, remis à travers 210 magasins dans la province, se sont dits très heureux de cette récompense, qui leur a été notamment accordée pour le respect des standards, le service à la clientèle qui dépasse la moyenne du réseau, la progression des trois dernières années et la promotion des valeurs du Superclub Vidéotron.

Organisations: Hydro-Québec, Papiers White Birch, Ministère de l'Environnement Agence de la santé et des services sociaux de l'Outaouais Caisse populaire Basse-Lièvre Gare de Masson-AngersLa Coopérative Ministère des Ressources naturelles Conseil de la MRC de Papineau école Notre-Dame-de-la-GardeMême école secondaire Hormisdas-Gamelin Lions de BuckinghamUne Club Lions de Buckingham Corporation Regroupement Superclub Vidéotron au Québec

Lieux géographiques: Territoire du secteur de Masson-Angers, Lièvre, Développement du secteur de Buckingham Municipalité de L’Ange-Gardien Ontario Québec Gatineau New York Municipalité de L'Ange-Gardien Rivière Arrêt des Vélos Mulgrave-et-Derry Secteur de BuckinghamLe Angers

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires