Un premier conseil vert à Plaisance

Jessy
Jessy Laflamme
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La municipalité de Plaisance a acheté sept ordinateurs portables pour ses élus.

Ainsi, les six conseillers, la maire et le directeur général travaillent maintenant de façon électronique et écologique. «C’est une économie en argent à cause du papier, mais c’est aussi une économie de temps, car nous n’avons plus à préparer les photocopies», a précisé le directeur général de Plaisance, Benoît Hébert.

Pour les conseillers, c’est aussi un gain de temps parce qu’ils peuvent dorénavant lire les documents et se préparer pour les différentes rencontres à la maison.

L’achat des ordinateurs a coûté 5000 $. Concrètement, M. Hébert estime économiser 1000 $ par année. «Ces chiffres sont vraiment conservateurs, a-t-il mentionné. J’ai pris en considération l’achat en moins de papier, mais pas tout le temps sauvé grâce à cette nouvelle façon de procéder.»

L’agenda électronique est aussi un autre avantage majeur selon le directeur général. «Quand j’ajoute un événement à l’écran, tous les conseillers et la maire reçoivent instantanément l’information, ce qui évite d’envoyer plusieurs courriels ou de téléphoner à plusieurs personnes», a-t-il expliqué.

La maire de Plaisance, Paulette Lalande, est aussi la préfet de la MRC de Papineau. Elle espère bien amener le concept des ordinateurs portables au niveau de la MRC. «La nouvelle salle sera aménagée en fonction de cette initiative, a-t-elle expliqué. Par contre, il se peut que nous allions de l’avant seulement en 2011.»

Les élus de Notre-Dame-de-Bonsecours ont aussi adopté quelques méthodes écologiques. La plupart des documents sont diffusés sur un écran géant.

Lieux géographiques: Plaisance, MRC de Papineau, Notre-Dame-de-Bonsecours

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires