Un projet clef en main pour la relève agricole

Marie Pier
Marie Pier Lécuyer
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La relève agricole a désormais un lieu pour démarrer avec un minimum d’endettement une entreprise, alors que la plate-forme agricole de L’Ange-Gardien a officiellement été inaugurée.

Le projet clef en main permettra ainsi à quatre entreprises de prendre leur envol pour la prochaine saison agricole. Les fermes bénéficieront du lieu de production pour pratiquer l’agriculture, tout en développant leur clientèle et en acquérant de l’expérience. «Le projet de la Plate-forme agricole de L’Ange-Gardien démontre la volonté du milieu à trouver des solutions faciliter l’établissement de la relève agricole en Outaouais», soutient le directeur du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation en Outaouais, Yves Lévesque.

 Selon le président de l’Union des producteurs agricoles Outaouais-Laurentides, Richard Maheu, la région possède un potentiel de développement agricole. «En revanche, la population agricole est vieillissante», avoue-t-il. L’âge moyen des agriculteurs est d’ailleurs de 52 ans dans la région.

 Et pour Bernard Larouche, du Centre de recherche et de développement technologique agricole de l’Outaouais (CREDETAO), la demande est très grandissante pour les aliments biologiques et locaux. «Mais pour 5$ d’actifs, il y a 1$ de revenu agricole», précise-t-il.

 Il est aussi essentiel selon lui de trouver des solutions pour attirer les jeunes entrepreneurs vers le milieu agricole et la plate-forme en fait partie. «Ce projet à nos yeux demeure un modèle promoteur et un exemple de partenariat», d’ajouter M. Larouche.

 Rappelons que la municipalité de L’Ange-Gardien tente depuis quelques années de prioriser l’environnement et le secteur agricole. Un comité agricole a notamment été mis sur pied en 2005. «Le projet coïncide parfaitement avec les orientations de la municipalité», avoue le maire, Robert Goulet.

 Pour ce dernier, lorsque l’occasion s’est présentée de soumettre le nom de la municipalité pour le projet, le conseil n’a pas hésité à embarquer dans le projet.

 Du côté du directeur régional adjoint de la Conférence régionale des élus de l’Outaouais, Charles Blais, la plate-forme est un projet structurant pour toute la région, alors que chaque territoire bénéficiera des retombées.

 Visionnez la vidéo pour en apprendre un peu plus sur la plate-forme agricole.

Organisations: Ministère de l’Agriculture, Pêcheries, Alimentation Union des producteurs agricoles Outaouais-Laurentides Conférence régionale des élus

Lieux géographiques: Municipalité de L’Ange-Gardien

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Bernard Larouche
    17 mai 2010 - 21:48

    BRAVO Marie-Pier et merci ..... Sincères félicitations pour ta plume d'Or - certes tu possèdes un sacré talent ! N'oublie pas notre lunch ! A +