Du nouveau pour le Regroupement des gens d’affaires de la Basse-Lièvre

Benoit Sabourin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’année 2011 sera bien remplie pour le Regroupement des gens d’affaires de la Basse-Lièvre (RGABL) qui a annoncé lors de son assemblée générale annuelle, qui se tenait mercredi soir, le lancement de deux nouvelles activités au sein desquelles il sera impliqué.

(Photo: Benoit Sabourin)

Tout d’abord, le RGABL lancera cette année son premier tournoi de golf le 30 septembre. Selon la directrice générale du RGABL, Karine Lauzon, l’activité servira de lieu de réseautage et s’inscrira dans le cadre d’une campagne de financement et du lancement d’un plan de commandites de l’organisme. «On veut faire en sorte que le tournoi de golf devienne une activité incontournable, a indiqué Mme Lauzon. On aimerait que ça devienne une rencontre annuelle pour qu’on puisse échanger.»

Le RGBL est par ailleurs en pourparlers avec un groupe de citoyens du secteur de Buckingham pour la revitalisation des environs, soit le secteur de Masson-Angers, le secteur de Buckingham et L’Ange-Gardien. « On veut créer des activités dans le centre-ville en lien avec l’achat local», a précisé Mme Lauzon.

Même si rien n’est officiellement confirmé, une «Journée printemps» pourrait avoir lieu vers la fin du mois de mai dans le secteur de Buckingham.

Le concours du bas de noël, tout comme l’activité d’halloween «La randonné dans le brouillard du temps», qui a attiré l’an dernier plus de 200 personnes, sera de retour cette année. La randonnée se déroulera maintenant sur trois jours. Elle sera de plus offerte en français et en anglais.

Un nouveau président au conseil d’administration

Au niveau administratif, le RGABL subit un changement considérable. Sans président depuis le départ récent de Nathalie Nadon, le conseil d’administration du RGABL a élu le courtier immobilier Luc St-Jacques à titre de président.

Celui-ci était bien heureux de cette nomination quelques minutes après la délibération. «Je suis très content, a-t-il dit. C’est mon secteur, je suis né ici et j’ai très confiance dans le RGABL. Les gens d’affaires du secteur doivent se donner la main afin de faire avancer les choses pour encourager l’achat local.»

Organisations: Regroupement, Groupe de citoyens

Lieux géographiques: Secteur de Buckingham, Secteur de Masson-Angers

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires