Les Américains s'en viennent ici faire la police

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

même autorité que la GRC

Lorsque le gouvernement Harper a adopté le mois dernier son grand projet de lois omnibus, il y avait caché dans le fond une clause qui va beaucoup plus loin que personne n'aurait jamais cru.

La loi donne au CIA, le FBI et les corps de police américains les mêmes pouvoirs qu'a la GRC pour faire des arrestations au Canada.

Ça s'appelle les Opérations frontalières intégrées du Law Enforcement Act.

Ça donnera les mêmes pouvoirs sur le territoire canadien qu'a la GRC.

Désormais ça sera possible pour les officiers du « law and order » américain de traverser la frontière lorsqu'ils voudront poursuivre des suspects ou des bandits, faire des enquêtes ou arrêter du monde juste comme fait la GRC.

Plus besoin de demander aucune permission à la GRC.

La nouvelle loi dit clairement qu'ils auront «le même pouvoir de faire appliquer une loi du Parlement en tant que membre de la Gendarmerie royale du Canada. "

Connaissant le soin et la grande délicatesse que la police américaine apporte à son travail, nous n'avons possiblement pas grande chose à se réjouir.

Pendant bien des années les présumés bandits et fuyards américains pouvaient s'échapper des États en traversant la frontière en voiture, en bateau ou en avions pour échapper à une arrestation.

Il fallait que les officiers américains arrêtent à la frontière et téléphoner la GRC pour leur demander de continuer la poursuite. C'est évident que la nouvelle loi de Harper fait l'affaire des américains.

Par contre, la GRC n'aura pas le même pouvoir d'aller sur le territoire américain.

 

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires