Jeunesse, J’écoute veut amasser 15 000$ en Outaouais avec la sixième Marche Bell

Marie Pier
Marie Pier Lécuyer
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’année dernière, l’organisme Jeunesse, J’écoute a pu venir en aide à 22 000 jeunes de la région grâce à son service téléphonique. C’est afin de continuer à pouvoir intervenir auprès des enfants et adolescents en détresse que les organisateurs de la sixième Marche Bell pour Jeunesse, J’écoute ont comme objectif d’amasser 15 000$ en Outaouais, le 6 mai prochain.

Jeunesse, J’écoute veut amasser 15 000$ en Outaouais avec la sixième Marche Bell

L’année dernière, c’est 2,7 millions $ qui a été amassé à la grandeur du pays. En Outaouais, c’est un peu plus de 12 000$ qui a été récolté. «Quand on a commencé la marche en 2002, on avait comme but d’atteindre un million. Six ans plus tard, c’est plus de 3 millions $ que l’on veut amasser. Je crois que c’est du cheminement positif», estime le directeur régional de Jeunesse, J’écoute, Bruno Mital.

Selon ce dernier, avec une somme de cinquante dollars, un intervenant peut jaser le temps nécessaire avec un jeune suicidaire. «Imaginez avec 15 000$ ce qu’on peut faire», ajoute M. Mital.

Pour Nadia Gauvin, une intervenante, cela se caractérise par des cas concrets, comme celui de cette fille avec qui elle a récemment discuté, qui se faisait abuser par son beau-père. «Elle a appelé trois fois, la première pour s’exprimer, la deuxième pour savoir comment passer à l’acte et dénoncer et le troisième parce que ça faisait trois jours qu’elle avait brisé le silence et qu’elle avait peur», souligne l’intervenante.

Selon la présidente d’honneur de la marche, Maude Lacelle, représentante régionale de Bell Canada, les services qu’offrent Jeunesse, J’écoute, tels que l’écoute téléphonique et les réponses aux messages en ligne, sont très utiles et nécessaires pour les jeunes. «Personne ne peut garantir que son jeune ne vivra pas une situation de détresse. C’est important de savoir que les jeunes bénéficient d’un service de ce genre», croit-elle.

La Marche Bell Jeunesse, J’écoute se déroulera à travers le pays. Ici, le départ se fera dès 9h30, le 6 mai prochain, au Centre de plein-air du Lac-Leamy. C’est cinq kilomètres qui seront parcourus par les marcheurs. Deux artistes de la région, la chanteuse Marisol Grondin ainsi qu’un auteur-compositeur-interprète de quatorze ans, seront sur places pour divertir les marcheurs.

Organisations: Bell Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires