Sir Pathetik nous fait plonger dans son Aquarium

Patrick
Patrick Voyer
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un mois avant que ne sorte son 5e album bourré de 21 chansons, Avant que tu m'oublies, le rappeur trifluvien Sir Pathetik passe la fin de semaine du 28-29 mars à Gatineau.

Sir Pathetik nous fait plonger dans son Aquarium

Le Sir sera de passage au St-Ex vendredi, à 21h, et à la poly Le Carrefour le lendemain, à 20h, pour jouer devant une foule qu'il apprécie particulièrement… sans déconner! «C'est la ville où y'a la meilleure réaction, les dernières fois qu'on est allé, on a rempli les salles (dont la salle Odyssée le 4 novembre)!, se souvient-il. Gatineau a un petit cran d'intensité de plus dans son monde… Je sais pas comment l'expliquer, mais les Gatinois sont plus extrémistes dans tout, ont une coche de plus.»

Sir débarquera avec son groupe Mauvaise Fréquentation et Billy Nova pour chauffer les planches durant 1h15. Il offrira un medley de nouvelles chansons entrecoupées de ses plus grands succès des dix dernières années, dont Aquarium, Pour mon pays et J'rap pour toi. «Ça fait une trentaine de fois en peu de temps qu'on le fait. Tout ce qu'on veut, c'est être avec le monde. Ce qui est le fun aussi, c'est que le monde chante avec moi; j'ai des refrains catchy avec des mots que tout le monde utilise, j'ai pas 100 000 mots dans mon vocabulaire. Quand je parle de quelque chose, j'utilise souvent les mêmes mots, donc c'est plus un party qu'une place où on va se casser la tête!», ironise le rappeur.

Le Sir a bien sûr profité de la lente mais sûre montée du hip-hop au Québec pour voir son public grossir et évoluer. Mais il y a mis une touche plus personnelle pour mettre toutes les chances de son côté. «Je suis pas vraiment capable de le pointer du doigt. C'est sûr que c'est pas pour les haut-placés… juste pour du monde qui s'en fait pas trop dans la vie, Monsieur et Madame Tout-le-monde. On a ramassé les 'vieux trippeux', peu importe leur âge, ceux qui trippent tout court, qui aiment avoir leur moment une ou deux fois par mois, vraiment avoir du fun. Pas ceux qui partent sur la coke, là!»

Ce «trip» est le concept qui revient le plus souvent dans ses shows et ses albums. «C'est le trip universel. Y'a tellement de façons de parler de ça! Ç'a fait ma marque avec les années… Je m'inspire aussi de tranches de vie de personnes qui englobent tout le monde. Je suis pas un gars qui passe des messages; quand ça arrive, c'est pas voulu.»

Boudé encore longtemps par les radios?

Le principal problème des artistes québécois, surtout ceux qui pratiquent un style plus underground, est de percer les ondes. «Au début, on ne passait pas à la radio car on était cru et direct. Mais c'est pour ça qu'on a gardé notre public. La radio, c'est une 'gammick', on apprend à la connaître. Mais 'checke ça' dans les prochains mois…» Sir trône au Top 5 franco de Musique Plus depuis plusieurs mois et sa musique commence à ratisser large. Selon lui, les radios n'auront pas le choix d'embarquer davantage dans son univers pour répondre à la demande. «Ce n'est plus une 'trail' que je défriche, c'est une autoroute. Et on est déjà là-dessus…» Un petit salut aux fans de Gatineau peut-être? «Ouais! On va être là! C'est toujours le fun d'aller boire une p'tite bière accoté par chez vous!», lance Sir.

Infos: www.sirpathetik.ca

Organisations: Aquarium, Carrefour, Groupe Mauvaise Fréquentation

Lieux géographiques: Gatineau, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Cynthia Lafontaine
    12 février 2010 - 10:15

    Salut !! Moi Jtrouve que sir patehtik la il es full de cool !!! continue dmeme pathetik !!

  • lol
    12 février 2010 - 10:15

    trop cool