L'information sur Internet est à prendre avec des pincettes

Yannick
Yannick Boursier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L'Internet prend de plus en plus de place dans le monde d'aujourd'hui. Par contre, les gens donnent peut-être trop de crédibilité à l'information qui se retrouve sur la toile.

Il ne faut pas croire tout ce qu'on retrouve sur Internet.

Avec la multiplication des sites Internet, des médias sociaux et surtout du journalisme-citoyen, qui permet à tous les gens de faire part de nouvelles à des milliards d'internautes dans le monde en quelques secondes, les nouvelles et les histoires sont nombreuses et se propagent vite.

La multiplication des hoax est un bon exemple. Ces hoax sont des histoires fausses qui se propagent d'internaute en internaute en tentant de les prendre par les sentiments ou en faisant croire à des problèmes, entre autres. La propagation de ces histoires vient du fait que les gens croient ces nouvelles.

C'est le problème lié à l'Internet. «Ce qui est sur Internet, c'est ce que n'importe qui écrit, souligne Guy-Vincent Jourdan, professeur d'informatique à l'Université d'Ottawa. Les gens peuvent écrire n'importe quoi. On ne doit pas faire entièrement confiance.»

La grande majorité de l'information sur le web, outre les sites gérés par des institutions reconnues, est à prendre avec des pincettes, estime M. Jourdan. «On ne peut pas juste regarder ce qui est écrit et prendre ça comme.»

Ce dernier donne en exemple, sans entrer dans les détails, une histoire où une internaute a annoncé la mort d'une personne. La nouvelle a fait le tour du monde, mais la personne n'était pas morte. «N'importe qui peut être à la source de rumeurs qui va se propager par Internet», explique-t-il

Wikipédia

Cette méfiance est bonne pour les sites personnels des gens. Mais c'est aussi le cas pour certains sites encyclopédiques, comme Wikipédia, le site le plus connu et le plus utilisé sur Internet.

Il faut bien connaître le fonctionnement de Wikipédia, croit Guy-Vincent Jourdan, pour pouvoir bien l'utiliser. «C'est un excellent site, mais il faut en comprendre la philosophie. Il s'agit d'une encyclopédie interactive. Tout le monde peut écrire des choses sur ce site. Souvent, les gens ont de la difficulté à comprendre ça.»

L'information ajoutée par les gens sur le site n'est pas toujours assurée, d'où la difficulté de croire tout ce qui est écrit sur le web.

M. Jourdan souligne que même les propriétaires de Wikipédia prennent certaines mesures, notamment sur des sujets chauds, pour essayer de contrôler l'information véhiculée par l'encyclopédie.

(suite à la page 2)

Organisations: Université d'Ottawa, Wikipédia

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires