Mille et une anecdotes du DGV

Daniel LeBlanc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une aventure d’une ampleur telle que le Défi des grands voyageurs ne peut se dérouler sans anicroches, faits cocasses, rumeurs ou histoires rocambolesques. Info07.com a recueilli pour vous quelques anecdotes. À lire absolument!

L'un des équipages a décidé de faire une arrivée triomphante lundi à Portneuf en improvisant des perruques avec des algues du fleuve St-Laurent. (Photo: Claude Wauthier)

- Johanne Turcotte a appris à ses dépens que la profondeur de l’eau est parfois plus grande que l’on ne le croit même sur le bord de la rive. Lors de son arrivée à Cap-Rouge pour une pause, dimanche, elle s’est baignée sans le vouloir.

- Aucun doute que Benoît Brunet se fait remarquer dans un canot! Que ce soit en chansons ou en paroles!

- Selon nos informations, il semblerait qu’Elisabeth Duncan, Marilyne Rochon et Alexandre Ducros ont tendance à arroser leurs acolytes en pagayant…

- Durant les deux premiers jours, tout le monde s’entendait pour dire une chose: la hâte de ne plus apercevoir les ponts de Québec et Pierre-Laporte derrière eux.

- Michel de Montigny a attrapé un vilain rhume d’homme. Il a même dû se rendre à l’hôpital, le temps d’une vérification d’usage. Il devrait être de retour à l’action mardi

- Mario Villeneuve n’en pouvait plus de se retenir, il a dû utiliser une bouteille d’eau de source de 18 litres (qui sert normalement à vider l’eau qui se retrouve à l’intérieur des canots) pour soulager son envie d’uriner

- France Bouchard et Michel Lefebvre ont une tente tellement grande qu’ils la surnomment eux-mêmes la mosquée. Au deuxième rang, on retrouve la tente des médias, habitée par Daniel Bastien et Daniel LeBlanc

- Les membres de l’équipage du rabaska 3, dirigé par Sylvain Cousineau, ont décidé de faire une arrivée triomphante à Portneuf lundi après-midi en se couvrant la tête d’une fausse perruque fabriquée d’algues… même en sachant qu’il était impossible de prendre une douche

- Le bénévole et historien Daniel Turmel s’est trompé de chambre samedi soir à l’hôtel Clarion, tentant d’entrer dans celle occupée par Alain Pilon. Ce dernier a finalement ouvert la porte et s’est demandé si Daniel s’en venait lui raconter une histoire

- La bénévole Jeanne Savard a oublié son oreiller à l’hôtel samedi. Conséquence: elle a dû faire un don de 20$ à la Fondation pour le récupérer…

- Des rumeurs disent que la tente de Chantal Donaldson a des traits de ressemblance avec une soucoupe volante…

- Benoît Brunet s’est transformé en aumônier et a recueilli les confessions de Jeanne Savard dans le gymnase Courval de Neuville, derrière un filet transformé en confessionnal. Jeanne n’aurait point avoué ses péchés, paraît-il…

- La nature a par hasard changé la physionomie d’un jeune journaliste appelé Daniel LeBlanc. Certains le surnomment le raton en raison de son nouveau look généré par le reflet du soleil sur le fleuve St-Laurent. Ça sent la crème solaire!

- Le zodiac de Symon Baillot a bien failli prendre le large lundi alors que tout le monde dînait à la marina de Cap-Santé. Finalement, trois pagayeurs sont venus au secours de l’embarcation en sautant à l’eau (sans veste de flottaison… heureusement que les guides ne les ont pas surpris). Il s’agit de Guy Beaudoin, Daniel Bastien et Martin Querry

- Paraît-il qu’il ne faut pas que Daniel Paradis ne mange trop d’arachides, car il se met ensuite à pagayer trop rapidement pour que quiconque puisse suivre le rythme

- Les canots empruntés au Cégep de l’Outaouais voguent particulièrement vite sur l’eau

- La bénévole responsable de la logistique terrestre Claudette Dalpé est surnommée affectueusement «la matante» des pagayeurs. Chaque matin et soir, elle attire notre attention à l’aide de son sifflet pour prononcer ses directives

- Selon les rumeurs, Marcel Martin et Stephen St-Pierre ont eu une nuit surprenante à l’hôtel…

- Le concours du ronflement est remporté entre autres par Marcel Martin, André Germain, Michel de Montigny, Julie Villeneuve, Daniel Turmel, Lucie Taillefer et Shawn Denis

- Martin Querry a fait irruption sans le vouloir dans la douche des femmes dimanche à l’école Courval de Neuville. Une fois s’être lavé, il a fait face-à-face avec trois femmes…

- Le groupe du canot 6, dirigé par Martin Lyrette, s’est remémoré de beaux souvenirs en fredonnant des chansons-thèmes d’émissions jeunesse de plusieurs générations

- Jalouses de voir les hommes s’exécuter en plein cœur du fleuve, les femmes participantes du DGV ont usé d’astuce lundi midi en s’improvisant une toilette de fortune à l’aide d’une toile…

- Une poignée de pagayeurs ont des talents de chansonnier, de Johanne Turcotte à Martin Lyrette en passant par Nathalie Gauthier, Michel Lefebvre et Carole Boivin-Lafontaine

- Le DGV se transforme en guerre entre les deux sexes… Toute l’histoire a commencé lorsque Julie Beauchesne a appliqué du vernis sur ses ongles d’orteils en compagnie de Martine Boucher-Langevin. Se moquant d’elles, Éric Gagnon et Stéphane Poulin leur ont dit qu’ils seraient prêts les imiter si elles réussissaient à dénicher du vernis de couleur bleu ou vert. Le duo féminin a accompli sa mission, si bien que leurs compatriotes masculins ont reçu une pédicure. Depuis, en l'espace de quelques heures, plusieurs hommes ont emboité le pas en guise de solidarité... 

- Sylvain Cousineau a diverti les foules en dansant sa version originale et personnalisée d’une chaude danse africaine appelée danse de la couille pincée

Organisations: Fondation, école Courval de Neuville, Groupe du canot

Lieux géographiques: Cap-Rouge, Ponts de Québec, Pierre-Laporte Portneuf Neuville Fleuve St-Laurent Marina de Cap-Santé

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires