40 questions au directeur

Benoit Sabourin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Comme la cloche de la rentrée vient tout juste de retentir un peu partout au Québec, Le Bulletin vous offre cette semaine une entrevue avec un homme qui connaît plutôt bien cette période de l’année. Fernand Deschamps a occupé le poste d’enseignant en éducation physique pendant 10 ans à l’école secondaire Hormisdas-Gamelin (ESHG) avant de se diriger vers les bancs de la direction où il a notamment travaillé à Val-des-Bois, Notre-Dame-de-la-Salette et Ripon. Il entame aujourd’hui sa quatrième année à titre de directeur d’ESHG.

1.L’enfant que vous étiez en un mot?

«Turbulent!»

2.L’adolescent que vous étiez en deux mots?

«Très sportif!»

3.L’adulte que vous êtes en trois mots?

«Engagé, ouvert et sage… Je suis devenu plus conscient des autres en vieillissant.»

4.La rentrée scolaire, ça représente quoi pour vous?

«J’en suis à ma 27e rentrée scolaire autant comme enseignant qu’à la direction… C’est toujours un moment fébrile! Ça se passe en trois temps… Il y a la direction, ensuite les enseignants et finalement les élèves. C’est toujours le fun de revoir les gens! On redémarre la machine…»

5.La journée la moins agréable de la semaine?

«Le lundi… Il faut se remettre en marche pour la semaine.»

6.Êtes-vous superstitieux?

«Oui! Par exemple, quand je faisais du sport, s’il y avait un moment clé qui se produisait et que j’avais mis mon gant de telle façon, je devais le remettre au même endroit pour les fois suivantes… Ce genre de comportements… Des petits rituels… Les chats noirs, les échelles et les vendredis 13…»

7.Participez-vous aux tâches ménagères?

«Oui, monsieur! J’adore faire la cuisine. Évidemment, le lavage, le repassage et le ménage ne sont pas des tâches que j’aime faire mais c’est important d’y participer.»

8.Qu’est-ce qui peut vous faire bondir de joie?

«Quand quelqu’un partage une bonne nouvelle avec moi… La spontanéité d’un moment de joie venant de quelqu’un d’autre, ça me rend heureux.»

9.Quelle est votre devise?

«Un jour à la fois… Ou demain est un autre jour… C’est important de ne pas toujours se faire de mauvaises ou de bonnes prévisions.»

10.Votre mauvaise habitude?

«Je passe mon temps à zapper… C’est fou! Je me le fais dire toujours à la maison…» (rires)

11.Quel était votre rêve d’enfance?

«Mon rêve, c’était de devenir un joueur de hockey… Ça ne s’est pas concrétisé. J’ai quand même joué dans du calibre universitaire de haut niveau.»

12.Qu’est-ce qui vous met mal à l’aise?

«La pauvreté ou les gens qui ont de la difficulté…»

13.Quelle était votre matière favorite lorsque vous étiez à l’école?

«L’éducation physique!»

14.Si vous pouviez inviter une personnalité à souper, morte ou vivante, qui choisiriez-vous et pourquoi?

«J’inviterais Nelson Mandela… J’aimerais savoir comment il a pu survivre à toutes ces années en prison alors qu’il n’avait aucune raison d’être là…»

15.Quelle partie de votre travail aimez-vous le plus?

«Le contact avec les gens! Que ce soit avec mon personnel ou les élèves. J’aime être sur le terrain!»

16.Si vous pouviez être téléporté immédiatement, où iriez-vous?

«La première chose qui me vient en tête, c’est un terrain de golf! Un terrain de qualité du style de la PGA… »

17.Qu’est-ce qui peut gâcher votre journée?

«Quand on critique trop sévèrement le travail de la direction… Quand on met en doute notre intégrité et notre honnêteté! Des automobilistes impatients aussi peuvent gâcher ma journée…»

18.Quelle est la clé d’une bonne réussite scolaire?

«Il ne faut pas prendre du retard! Il faut toujours être à son affaire. Il faut en faire un petit peu à chaque jour et c’est comme ça que tu vas réussir. Il faut être intéressé et curieux!»

19.Qu’est-ce qui vous met les nerfs à vif?

«L’injustice envers les enfants… Les drames conjugaux… L’histoire de Guy Turcotte, c’est quelque chose qui est selon moi inconcevable!»

20.Quel est votre côté quétaine?

«La musique… J’aime la musique des années 1960 et 1970… Je peux chanter du Michel Louvain, du Willie Lamothe ou du Nicole Martin dans mon auto… Je peux passer des soirées à chanter du Joe Dassin.» (rires)

21.Qu’est-ce que vous aimeriez que les gens disent à votre sujet?

«Que je fais preuve d’humanisme avec les gens.»

22.Avez-vous peur de vieillir?

«Oui… Comme j’ai toujours fait du sport, plus tu vieillis, plus c’est difficile de garder le rythme! Je ne veux pas être en mauvaise santé…»

23.Qu’est-ce qui importe le plus lorsque vous terminez votre journée de travail?

«C’est quand je sens que nous avons fait une petite différence… Quand l’équipe est satisfaite! Si le climat de travail est bon, je suis heureux.»

24.Vin ou bière?

«On est obligé de choisir? Bière!» (rires)

25.Dans 10 ans, vous serez…

«J’aimerais pouvoir être encore en forme et gâter mes petits-enfants! Je vais être à la retraite…»

26.Un objet que vous avez conservé toute votre vie?

«C’est une petite médaille de style pièce de monnaie que j’ai reçue à ma première communion… Je l’ai toujours gardée dans un petit coffre.»

27.Avec quel superhéros avez-vous le plus d’affinités?

«Superman…» (rires)

28.Qu’est-ce qui est le plus difficile à gérer dans un établissement secondaire?

«Les imprévus, dans le sens où tu as beau avoir un plan de match, il y a toujours des situations différentes à chaque jour. Il faut savoir les gérer avec calme! C’est parfois stressant…»

29.Nommez un beau moment de l’Histoire?

«Le combat entre Muhammad Ali et George Foreman au Zaïre… C’était en 1974!»

30.Quelle est votre plus grande fierté jusqu’à ce jour?

«C’est de rencontrer des anciens élèves qui me saluent aujourd’hui… Je suis content de voir où ils sont rendus! J’ai aussi réussi à garder de bons amis d’enfance! Je suis très fier de ça…»

31.Quel métier n’est pas assez valorisé?

«Tout le personnel de soutien des écoles… Ce sont des gens de première ligne qui font un travail extraordinaire et qui sont toujours là, beau temps, mauvais temps!»

32.Jusqu’à quel point un professeur peut-il avoir un impact dans la vie d’un jeune?

«À la minute où tu fais preuve d’ouverture et que tu as un contact avec un élève, tu peux avoir un grand impact positif! Autant au primaire qu’au secondaire, l’étudiant passe souvent plus de temps avec l’enseignant qu’avec ses parents! C’est important d’être de bons modèles et de faire une différence!»

33.Nous sommes samedi soir, vous n’avez rien de prévu. Que faites-vous?

«J’organise un souper avec du vin et des amis!»

34.À quelle cause donneriez-vous votre chemise?

«Les organismes locaux me tiennent vraiment à cœur… Je pense à l’ancienne Table Edna-Charrette, Centraide ou à la Table de Bethléem! Tout ce qui a un lien avec l’aide aux jeunes…»

35.Quelle est votre dernière pensée avant de vous endormir?

«J’espère dormir une bonne nuit… Je suis content de me coucher le soir et de me dire que la journée est terminée mais je veux bien dormir!» (rires)

36.Le meilleur album de tous les temps…

«L’Heptade d’Harmonium ou Crime of the Century de Supertramp.»

37.Le film que vous avez regardé au moins 50 fois…

«Il y en a deux… Il était une fois dans l’Ouest et La mélodie du bonheur!» (rires)

38.Quelle serait votre voiture de rêve?

«Une Ferrari!»

39.Quelle est votre plus grande peur?

«Que quelque chose de grave arrive à mon fils… Qu’il soit malade ou qu’il décède.»

40.Que feriez-vous avec 50 millions de dollars?

«J’en donnerais à tous mes amis et à mes connaissances… Je lancerais aussi une fondation pour venir en aide aux enfants malades ou aux gens aux soins palliatifs! On parle beaucoup d’aidants naturels… La population vieillit et on a le droit de mourir dignement à la maison avec ses proches.»

Organisations: Crime of the Century de Supertramp

Lieux géographiques: Bière, Centraide

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires