Le CSSS de Papineau se dirige vers une nouvelle philosophie

Benoit Sabourin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Papineau entreprend jusqu’à la mi-octobre une importante consultation en ligne auprès de ses employés et partenaires, mais aussi auprès de la population. Le but? Revoir les valeurs et cibler les objectifs à court et moyen terme de l’organisation.

La nouvelle vision que souhaite adopter le CSSS de Papineau sera plus inclusive et rapprochée de la communauté, affirme le directeur général de l’organisation, Pierre Gagnon.

La démarche de la consultation en ligne s’inscrit dans la mise en place du Plan directeur stratégique (PDS) 2012-2015 de l’établissement. La première phase de ce plan avait été entamée au printemps avec un remue-méninge à l’interne qui avait permis de définir 16 grands dossiers prioritaires.

Cette deuxième étape, lancée il y a quelques semaines, devrait clore le débat et permettre au CSSS de Papineau de déposer son PDS 2012-2015 en novembre pour que le conseil d’administration approuve le document. Les gens peuvent consulter le questionnaire à l’adresse suivante: https://www.surveymonkey.com/s/CSSSPapineau.

«C’est un exercice qui va nous permettre de mieux définir notre vision pour les prochaines années, mais qui va aussi nous obliger à revoir nos valeurs, explique Pierre Gagnon, directeur général du CSSS de Papineau. Il faut s’assurer que nous avons une organisation des soins qui correspond au territoire. Je pense que nous sommes rendus là dans la région. Il faut se rapprocher de la communauté.»

Avec sa philosophie, le CSSS de Papineau souhaite entre autres devenir plus inclusif et performant, mais aussi davantage à l’écoute de la clientèle, ajoute M. Gagnon.

Un plan pour faire face aux défis

Si les enjeux sont nombreux sur le territoire de Papineau en matière de santé, les défis le sont tout autant. Le manque de médecins refait continuellement surface.

Toutefois, la donne semble changer un peu de ce côté puisqu’un médecin s’est ajouté au territoire ces dernières semaines. Un autre devrait débarquer dans la Basse-Lièvre dans les prochaines semaines.

Ces ajouts combinés au recrutement de «superinfirmières» améliorent la situation, estime M. Gagnon. Le CSSS de Papineau compte actuellement deux infirmières spécialisées dans ses rangs. Deux autres s’ajouteront vraisemblablement au cours de l’année qui vient.

«Ces infirmières spécialistes nous donnent un sérieux coup de main, note M. Gagnon. Les nouveaux médecins ne sont pas des médecins de famille, mais nous travaillons activement à recruter dans la communauté.»

Un déficit en voie d’être résorbé

Le déficit de 4,4 millions $ annoncé au printemps par le CSSS de Papineau semble pour sa part en bonne voie d’être résorbé. Le plan proposé par l’Agence de santé et de services sociaux de l’Outaouais qui visait à rétablir l’équilibre financier de l’organisation à l’intérieur d’un délai de deux ans porte ses fruits.

«Nous n’avons pas atteint l’équilibre financier, mais nous sommes sur la pente vers un retour à celui-ci», soutient le directeur général.

Afin de faire face à la situation, le CSSS de Papineau s’était engagé à retrancher 100 000 heures de travail en un an. Le budget total de l’organisation représente 66 millions $.

Organisations: Agence

Lieux géographiques: Territoire de Papineau

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires