Construction de nouvelles écoles: la CSPO se tourne à nouveau vers Québec

Yannick
Yannick Boursier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO) invite à nouveau le gouvernement du Québec à embarquer dans le dossier de l’obtention des terrains par les commissions scolaires en provenance des villes.

Le président de la CSPO, Jocelyn Blondin

Dans une résolution adoptée mercredi soir, le conseil des commissaires demande au ministère de l’Éducation d’entreprendre des démarches pour exclure de toutes contraintes liées au paiement d’un terrain auprès des villes.

Pendant la mise en place de ce projet, la CSPO souhaite l’implication financière du ministère de l’Éducation pour aider à payer les terrains pour la construction de nouvelles écoles lorsque les villes chargent des coûts aux commissions scolaires.

En ajout d’espace depuis plusieurs années, la CSPO vit cette problématique pour obtenir des terrains à chaque obtention d’école. Et cinq nouvelles demandes sont sur la table pour les prochaines années dans le secteur d’Aylmer.

Ce n’est pas la première fois que la CSPO fait cette démarche. Il y a quelques années, la CSPO avait demandé l’implication de la ministre auprès de la Ville de Gatineau pour régler un litige pour l’obtention d’un terrain pour l’école du Marais.

«Il y a eu un changement de gouvernement et on souhaite une intervention», indique le président de la CSPO, Jocelyn Blondin. Selon lui, il est clair dans les règles gouvernementales que les villes se doivent de fournir les terrains aux commissions scolaires.

Cette façon de faire occasionne des pertes de revenus pour les écoles, puisque les commissions scolaires doivent payer en échange d’heures d’utilisation des locaux de l’école à la valeur du terrain, soutient la CSPO.

En plus, cet échange a un impact négatif sur le bilan financier de la commission scolaire, explique Jocelyn Blondin, en raison des nouvelles normes comptables utilisées depuis quelques années par le gouvernement. «Avec les acquisitions à faire dans les prochaines années, on va être en déficit important sur papier», affirme le président de la CSPO.

Organisations: Ministère de l’Éducation, Conseil des commissaires, Ville de Gatineau école à la valeur du terrain

Lieux géographiques: Québec, Secteur d’Aylmer, Marais

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires