Le premier Salon du livre de Notre-Dame-du-Laus approche à grands pas

Benoit Sabourin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Salon du livre de Notre-Dame-du-Laus prendra racine les 18 et 19 mai au Centre de culture et de loisirs. Les organisateurs ont de quoi avoir la bouille toute souriante pour cette première programmation.

Georges Laraque est la tête d’affiche du premier Salon du livre de Notre-Dame-du-Laus. Il viendra présenter son premier livre, La force d’y croire.

Une brochette intéressante d’auteurs attendra les visiteurs puisque 35 écrivains seront de passage pendant les deux journées. Parmi le groupe, on retrouve entre autres l’ancien hockeyeur et très célèbre dur à cuir, Georges Laraque, Anne-Marie Sicotte, Francine Ouellette, Pierre Boileau (secteur de Buckingham), Carole Lavoie (L’Ange-Gardien), Catherine Girard-Audet, Percy Gagnon, Michel Jorg, Michel J. Lévesque, Valérie Perreault et Lysette Brochu. Plusieurs autres gros noms de l’écriture seront aussi de la partie.

Pendant 48 heures, Notre-Dame-du-Laus deviendra donc un terreau fertile de la lecture. Au menu, on retrouvera des séances de signatures, des rencontres d’auteurs, des spectacles pour enfants et des discussions avec les écrivains disponibles sur place.

«On essaie d’attirer les gens vers la lecture, explique Hélène Cotnoir, coordonnatrice au Service de loisirs et de culture de la municipalité. On a déjà commencé avec une rencontre d’auteurs qui a eu lieu le 23 avril et on a aussi mis sur pied un concours littéraire pour le salon. Le but ultime de tout ça, c’est que les gens se rapprochent de la lecture et qu’ils puissent approcher les auteurs et échanger avec eux. Jusqu’à maintenant, on obtient de très bonnes réponses de la part des gens.»

Pour la coordonnatrice, il ne fait pas de doute que le week-end est très attendu dans le coin. Les organisateurs attendent des visiteurs d’un peu partout, que ce soit de Gatineau, Bowman, Val-des-Bois, Notre-Dame-de-la-Salette, L’Ange-Gardien ou encore Mont-Laurier.

Le salon a d’ailleurs été fixé dans une case horaire bien spécifique. Premièrement, il s’agit d’une longue fin de semaine, mais les organisateurs ont aussi organisé leur stratégie en fonction d’avoir la visite d’écoliers pour le vendredi.

«Des invitations ont été envoyées à l’école de la Montagne de Notre-Dame-de-la-Salette et comme c’est un grand week-end, on se dit que les gens vont peut-être être plus tentés de se déplacer, souhaite Mme Cotnoir. Notre-Dame-du-Laus est à 50 minutes de Buckingham. C’est une belle randonnée qui permet de suivre la Lièvre et qui offre la chance de se balader et de venir rencontrer des auteurs.»

L’activité est gratuite. Les heures d’ouverture seront le vendredi de 9h à 21h et le samedi de 10h à 17h.

Organisations: Service de loisirs

Lieux géographiques: Notre-Dame-du-Laus, Secteur de Buckingham, La Montagne de Notre-Dame-de-la-Salette Gatineau Mont-Laurier

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires