Un show pour la démocratisation de l'UQO

Patrick
Patrick Voyer
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Marie-Josée Lord chantera lors du premier spectacle-bénéfice de la Fondation de l'UQO, qui fêtera du même coup ses 25 ans le 2 octobre à la salle Odyssée.

La chanteuse offrira son spectacle Bouillon, dans lequel elle mêle toutes ses influences et touche à un registre très large, de l'opéra à la chanson française. Le promoteur Alain Villeneuve l'a choisie notamment pour cela, car elle représente l'essence même de l'UQO: la diversité.

«L'idée est d'avoir une ouverture plus large sur le monde. La diversité est importante à l'UQO, alors il y a un beau lien à faire avec Marie-Josée, originaire d'Haïti, qui est arrivée jeune au Québec.»

Le directeur de la Fondation, Sylvain Ladouceur, abonde en ce sens et ajoute que le rôle de l'organisation n'a jamais été plus crucial. «Dans le contexte actuel, la Fondation est très importante, dit-il. Son rôle est d'appuyer nos étudiants sur la persévérance scolaire et l'excellence et d'aider l'UQO dans son développement, que ce soit dans ses programmes, les infrastructures ou la recherche.»

La Fondation est un organe indépendant de l'UQO. Elle remet à chaque année à des dizaines d'étudiants provenant de partout dans le monde de 200 à 300 000$ en bourses.

Pour le spectacle du 2 octobre, Sylvain Ladouceur espère mettre la main sur 25 000$ et surtout, rallier la population. «La Fondation va faire de grosses annonces de dons en septembre et en octobre. Nos donateurs vont continuer de nous appuyer, mais avec le show, on espère ouvrir un autre portail d'appuis, un éventail plus grand auprès de la population en général», précise-t-il.

Briser l'image élitiste

La Fondation se prépare donc à entamer son deuxième quart de siècle sous un vent de renouveau. La principale mission sera de démocratiser l'université, comme Marie-Josée Lord vulgarise son art classico-populaire, tel que le mentionne Alain Villeneuve.

«Nous voulons présenter l'université à ceux qui ne la fréquentent peut-être pas, explique Sylvain Ladouceur. Démocratiser un monde qui paraît parfois élitiste, rappeler que nous sommes là pour le développement de nos jeunes et de la communauté.»

Les billets sont en vente au coût de 100$ pour le parterre et 75$ au balcon: www.maisondelaculture.ca ou 819 243-2525. Un reçu d'impôt à hauteur de 50% du coût du billet sera remis.

Organisations: UQO, Fondation de l'UQO

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires