Paris, comme si vous y étiez!

Patrick
Patrick Voyer
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un des objectifs de Destination Paris est de vous faire voyager, assis. Des décors et costumes sont nécessaires pour y arriver et Brigitte Trépanier s'en charge!

Destination Paris

Brigitte et son frère Robert ont monté tous les décors du spectacle. Quant aux costumes, elle les a créés "à temps perdu" depuis déjà deux ans et demi pour la majorité, question de ne pas manquer de temps!

C'est la première fois qu'elle s'occupe des décors, mais pas des costumes! Elle a répondu à un appel à l'aide de son mari, le directeur artistique de Top Passion Yves Marchand, pour recréer la ville qu'ils adorent tant visiter. «J'ai demandé à mon frère, qui est à la retraite, et il a dit: "Si tu le fais avec moi", raconte-t-elle en souriant. Au niveau de la vision, j'y suis allée plusieurs fois alors je sais ce que je veux, alors je suis en mesure de le guider. Il m'aide beaucoup pour la confection et physiquement, alors que moi, je fais les détails.»

Le duo a réutilisé beaucoup de décors d'anciens spectacles de Top Passion. Un petit coup de peinture, du rafistolage, de la décoration et l'illusion est totale! Dans Sissi, on pouvait admirer des fenêtres d'un château du 19e siècle. Bientôt, ces structures seront garnies de persiennes et de bacs à fleurs…

On ressentira aussi le caractère vieillot de l'architecture, cette affection nostalgique des Parisiens. «Ils gardent tout. Ici, on démolit. Des fois c'est fou, tu te demandes pourquoi ils ont gardé "ça", mais ça amène ce côté qu'on n'a pas ici, qui a du vécu. C'est pour ça que quand on peinture, on ne fait pas attention pour que ça ait du vécu; on laisse des traits de pinceau pour que ce ne soit pas uniforme», précise Brigitte.

Elle habillera aussi les fenêtres d'auvents et de moulures "à la mode" parisienne, un style chéri également par les touristes du monde entier associant Paris aux petits cafés sympas.

«On a mis aussi un peu de briques, un peu de pierres, mais ce sont beaucoup des façades peintes. Beaucoup de relief, mais peint, ajoute Brigitte. Mais on ne sait pas comment on sera vieux; j'ai ramassé des vieilles, vieilles persiennes… Va-t-on aussi vieux, on le sait pas! Je fais aussi les déchets, je ramasse tout! On a trouvé des vieilles portes qu'on a défaites… Chaque petit carreau à la main, ça prend des heures!»

Brigitte se donne jusqu'au 29 juillet, la semaine avant la première, pour donner le dernier coup de rabot. D'ici là, elle ne compte pas les heures que Robert et elle investissent dans ce Paris artificiel… «On est vaillants et on s'arrange bien, vu qu'on est de la même famille!», confie-t-elle en riant.

Costumes

Brigitte est heureuse d'avoir pris de l'avance dans la création de ses costumes, car les décors grugent bien des plages horaires! Aussitôt que Destination Paris est né dans la tête d'Yves Marchand, elle s'est attelée à la tâche!

Un mois avant la première, il lui restait les jupes de cancan à coudre. Elle aura réalisé une cinquantaine de costumes, du facteur au rocker, en passant par la cuisinière et le touriste. Des attirails requérant parfois des accessoires, d'autres détails à penser! «Ce ne sont pas des costumes aussi compliqués que Sissi. On jouait pas mal à la Barbie, dit-elle en riant. Mais là non, c'est plus actuel…»

Organisations: Top Passion, Destination Paris

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Ginette
    26 juillet 2012 - 07:20

    Bonjour, j'ai bien hâte de voir le spectacle, j'ai acheté mes billets aussitôt que j'ai vu l'annonce à la télévision. Surtout pour encourager tout ces beaux talents locaux. Bravo et félicitation