Roméo et Juliette version orientale

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La firme Dancing Fireworks, représentant la Chine, s’est amenée en sol gatinois avec l’intention de conquérir le cœur des spectateurs, afin de remporter le prix Zeus.

Zimen Zhong, concepteur de la firme chinoise Dancing Fireworks, accompagné de son interprète, Benson Chang.

Après le tour des Français, des Espagnols et des Américains, les Chinois tenteront d’épater la galerie mercredi soir lors des Grands feux du Casino du Lac-Leamy. Pour se faire, ils raconteront une histoire d’amour, qui est l’équivalent de la tragédie de William Shakespeare Roméo et Juliette dans leur pays.

Intitulé Story of Butterfly Lovers, le spectacle du concepteur Zimin Zhong sera séparé en quatre sections. Chacune regroupera un mélange de chansons de l’album intégral de Gang Chen et de Zhanhao He, The Butterfly Lovers.

«C’est une histoire légendaire et romantique. Ça ressemble beaucoup à Roméo et Juliette, sauf qu’on peut voir des traits orientales, autant dans le récit que dans la musique des chansons. C’est ce mélange qui lui donne une belle histoire», a mentionné Zimin Zhong.

Il explique d’ailleurs ce choix, car cela représentait les traditions que la Chine a vécues pendant des siècles. L’histoire de Liang Shanbo et Zhu Yingtai se déroule lors de la dynastie orientale des Jin, époque stricte pour les filles qui n’ont pas le droit d’aller à l’école.

«C’est une histoire légendaire et romantique. Ça ressemble beaucoup à Roméo et Juliette, sauf qu’on peut voir des traits orientales, autant dans le récit que dans la musique des chansons. C’est ce mélange qui lui donne une belle histoire» Zimin Zhong, concepteur de la Chine

«Elle va se déguiser en garçon sans être remarqué. Elle rencontrera Liang et ce sera le coup de foudre immédiat pour elle, mais comme dans Roméo et Juliette, il y aura des complications», a-t-il indiqué, désirant conserver la fin secrète pour son spectacle.

Il s’agit de la seconde fois que la firme Dancing Fireworks met les pieds au Canada, mais avoue avoir un petit faible pour la beauté naturelle de la région. «Si on peut revenir faire d’autres spectacles ici, on le fera. C’est certain!»

Ce sera d’ailleurs la dernière représentation avant la Finale, samedi soir, où les juges dévoileront le nom du pays gagnant. À rappeler qu’un service de navettes est offert par la Société de transport de l’Outaouais, afin de permettre aux spectateurs de se rendre sur le site.

Organisations: Casino du Lac-Leamy, Dancing Fireworks, Société de transport

Lieux géographiques: Roméo, Chine, Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires