À vos doubles pédales pour le drum challenge!

Patrick
Patrick Voyer
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le premier concours Drum Challenge viendra chauffer le mois de novembre au Cégep de l'Outaouais.

L'organisateur Francis Richer a de l'expérience dans ce genre de compétition amicale. Il a longtemps testé son concept pour la guitare et la batterie dans plusieurs bars de la région et d'ailleurs et se dit maintenant prêt à l'amener dans une salle professionnelle.

L'heure est de faire (re)connaître cet instrument de percussion souvent négligé et surtout, les musiciens orphelins bourrés de talent.

«Je crois qu'il n'y a pas d'événements percussifs dans la région. Pourtant, toutes les grandes villes en ont un. Et j'avais le goût de travailler là-dessus, on va repasser pour la guitare», confie Francis, qui a produit le spectacle d'Éric Lapointe au Centre Guertin il y a quelques années.

Justement, la première partie de ce show, qui avait malheureusement lieu durant une partie des Canadiens en séries, avait été assurée par le prodigieux guitariste Stéphane Lévesque (alias Mr Rubberfinger). Un talent découvert à un concours de duels de guitare au bar le Bop. Francis s'en souvient bien, il a des frissons quand il en parle. Mais si Stéphane ne s'était pas pointé ce soir-là, peut-être gaspillerait-il encore son talent chez lui!

Il était primordial pour Francis de bien enligner ses flûtes avant de mettre cet autre projet sur pied. «Il y a quelques années, je suis allé au "Drum combat" à Montréal. Aux yeux d'un producteur, je me suis dit que c'était "cheap"; c'était d'une longueur interminable, mal organisé… Le gagnant ce soir-là était Isaac Dumont et je l'ai récupéré comme juge pour une compétition au Raftman. Je le faisais sans prétention, je me suis dit "ça donnera ce que ça donnera". Eh bien après, il est venu me voir et m'a dit que c'était meilleur que tout ce qu'il avait vu à Montréal. Ça m'a fait plaisir!», admet-il.

Batteurs recherchés!

Francis Richer est à la recherche de 20 batteurs polyvalents pour les auditions du 28 octobre.

«Je veux des batteurs capables de jouer à peu près n'importe quoi, dit-il. C'est sûr que la thématique de la soirée sera le rock et le métal, je ne peux pas sortir de là.»

Il va aussi privilégier les musiciens naturels. «Je ne veux pas nécessairement des batteurs hyper techniques, mais de l'instinct. Je veux un gars qui est dans son sous-sol depuis 12 ans, qui est bon, mais dont les bands n'ont jamais fonctionné. Un peu comme Mr Rubberfinger…

Francis fournit les batteries, pour des raisons de logistique avant tout. Personne ne sera désavantagé par la même occasion en frais de kit de tambours et cymbales. Les musiciens devront apporter leur banc et leurs baguettes.

Après les auditions, deux demi-finales se dérouleront les dimanches 4 et 11 novembre pour les 6 à 8 batteurs choisis. Les deux gagnants de ces tranches se rencontreront en finale, le samedi 24 novembre. Des solos et des improvisations sont prévus pour chacun des finalistes.

Francis espère que la réponse sera positive, car il voudrait que le concours devienne une tradition.

Infos: www.drum-challenge.com

Organisations: Drum challenge

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • nadia chapados
    18 octobre 2012 - 18:55

    où peut-on se procurer des billets pour voir le concours? j`aimerai avoir plus d`info sur le concours. Et-ce qu`il y a un lien internet où on peut avoir l`information? pas pour s`inscrire mais pour voir les batteurs à la batterie. merci