Cinq ans de métamorphoses au FOÉ!

Patrick
Patrick Voyer
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Festival de l'Outaouais est peut-être loin de sa majorité, mais les Productions des Outaouais Motivés (POM) font tout pour accélérer le cours du temps.

FOÉ

Le FOÉ est devenu au fil des ans un des événements par excellence pour les jeunes de la région, l'événement principal mettant en valeur de multiples formes d'art en Outaouais, le seul festival à caractère urbain du centre-ville, mais plus qu'un festival, le FOÉ c'est le résultat de l'étincelle qu'il y a à chaque année dans les yeux des motivés qui continuent de croire que l'Outaouais peut être un pôle culturel et dynamique de l'Ouest Québécois.

«L'idée du Festival est née à l’été 2007 de la volonté commune d’un groupe de citoyens de Gatineau de créer un outil favorisant l’émergence de la scène culturelle outaouaise. Cette volonté résultait d’un constat commun d’un manque d’espaces adéquats pour assurer le développement de la relève de la région», rappelle la directrice générale Isabel Thériault.

Dès sa création, le FOÉ a montré ses couleurs et sa vocation s'est rapidement installée, celle de devenir une vitrine unique pour les créateurs de l’Outaouais et de Gatineau et une occasion de se faire connaître auprès d’un large public diversifié.

«Plus qu’un simple spectacle, nous accompagnons les artistes de la relève dans une démarche de professionnalisation en leur offrant divers outils. De plus, il s’agit d’un projet communautaire qui repose avant tout sur l’engagement des citoyens dans leur communauté», indique le responsable des communications, Emmanuel Croteau-Benoit.

Le FOÉ vise donc les objectifs suivants:

-Participer à la vitalité du Vieux-Hull et de l’Outaouais, par la création d’un lieu de rassemblement festif et urbain;

-Développer le sentiment d’appartenance de la population et des artistes de l’Outaouais;

-Accompagner les artistes dans un processus de professionnalisation;

-Favoriser le rayonnement de Gatineau en tant que destination de tourisme culturel;

-Organiser un événement écoresponsable.

Évolution rapide

Le FOÉ célèbre ses 5 ans en continuant d'évoluer et en conservant sa vision de départ.

La première année présentait principalement des artistes émergents en musique sur les Scènes Desjardins et Télé-Québec. C’est l'année suivante que la Foire Artistique Radio-Canada est née. À l’an 3, le théâtre et les expositions en salles ont vraiment pris leur place et l’an dernier, ce fut l’intégration de la vision artistique et des décors dans l’événement.

«De plus, l’an dernier, le kino kabaret s'est intégré au festival, permettant à de jeunes cinéastes de l'Outaouais de créer des courts métrages pendant le FOÉ et les diffuser le dimanche sur la terrasse du 4 Jeudis, ajoute Isabel Thériault. Cette année, nous voulons offrir une place encore plus grande à l’art de la rue, à la scénographie et au théâtre sur le site de l’événement.»

Le FOÉ a vu grandir des artistes tels Radio Radio, Misteur Valaire, Beast, Tracteur Jack et Les Jaseurs et continue de suivre les artistes émergents et alternatifs dans leur ascension vers la gloire. Cette année, des artistes comme Ariane Moffatt, Les Jaseurs, Bernard Adamus, Qualité Motel (projet de Misteur Valaire), Tracteur Jack et les Mosquitos présenteront le volet musical de l'événement. De plus, le FOÉ est encore plus multidisciplinaire cette année grâce à Yugz et Lukasz Bober en arts visuels, Amour Anarchie en théâtre, Espace Forain pour l'Art de rue et le 44 Wright dans la Foire Artistique Radio-Canada.

Les bracelets passeport sont en prévente au coût de 25$ jusqu’au 1er septembre, 35$ après cette date. Faites vite, les places sont limitées!

Organisations: FOÉ

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires