Radio Radio de retour à Saint-André-Avellin

François Robert
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

C’est avec beaucoup de joie que tous ceux qui aiment bouger sur de la musique ont appris le retour de la formation musicale acadienne Radio Radio à l’Auberge de la Petite-Nation le 31 août.

Le trio acadien Radio Radio, de gauche à droite, Arthur Comeau, Jacques Alphonse Doucet et Gabriel Louis Bernard Malenfant, sera de retour à Saint-André-Avellin le 31 août .

Après la tournée de l’album Belmundo Regal, la marche est haute, mais Jacques Alphonse Doucet, l’un des trois membres joint au téléphone, croit qu’ils sont prêts à poursuivre avec force. «Live les chansons de Havre de Grâce, ça rentre pas mal aussi. C’est deux albums différents, mais on était rendu là. Les sonorités, il y a plus de sonorités, beaucoup plus de musiciens qui ont travaillé sur l’album aussi, les chansons c’est plus organique, moins électronique», précise M. Doucet.

Alexandre Bilodeau l’un des trois membres avait pris du recul il y a quelques mois pour travailler sur l’album et se reposer un peu de la tournée, mais il sera là vendredi à l’Auberge.

Le vidéo de la chanson Galope sur le dernier album est très soigné dans sa facture visuelle et beaucoup de travail doit être entré dans son montage. (Vous pouvez en avoir une meilleure idée en suivant le lien présent sur le site de l’Auberge annonçant leur concert.) Tourner avec des animaux n’est pas toujours simple. Les chevaux coopèrent quand ça leur tente, pourraient sans doute attester les nombreux passionnés d’équitation de la région. M. Doucet abonde dans le même sens.  «C’était une longue journée, à la fin de la journée, mon cheval était fatigué aussi et il ne voulait plus être devant la caméra, alors il se tournait de bord.  Travailler avec des animaux, c’est comme travailler avec des enfants, tu ne sais jamais ce qu’ils vont faire», indique-t-il.  

Les trois membres de Radio Radio originaires des maritimes ont maintenant un pied à terre au Québec où ils font beaucoup de tournée. Ces cousins acadiens suivent-ils avec intérêt la présente campagne électorale au Québec? «Ça fait comme 4-5 ans que l’on a un pied à terre quand on est à Montréal. Je vois ça (la campagne électorale) comme quelque chose d’assez intéressant. On suit ça de proche, mais on est trois personnalités avec trois différentes opinions. Je ne veux pas parler de mon opinion personnelle, on comprend que le Québec c’est une province complexe, on va voir qui va gagner. Je pense que ça va être minoritaire et qu’ils vont revenir en élection d’ici deux ans», analyse-t-il.  

En plus du trio sur scène vendredi, on retrouvera un batteur, un claviériste et un trompettiste. «On va faire un mélange de tous les albums, un show pas mal serré!», assure Jacques Alphonse Doucet.

Organisations: Radio Radio

Lieux géographiques: Saint-André-Avellin

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires