Du théâtre pour éviter les incendies!

Patrick
Patrick Voyer
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les Services incendie de Gatineau et L'Ange-Gardien ont uni leurs forces pour monter une pièce de théâtre amusante et éducative, La caserne de Lucyreine, pour les jeunes de 6 à 12 ans de la région et leurs parents.

La chef-inspecteur-enquêteur Sonia Béland vous invite à la pièce de théâtre éducative!

Il est mentionné sur la plaque accrochée au mur des casernes gatinoises: «Le Service de sécurité incendie de Gatineau a pour mission de sauvegarder les vies, de protéger les biens et de mettre en place des moyens de prévention visant à favoriser un milieu de vie sécuritaire en appliquant efficacement une réglementation et des méthodes de sauvetage et de lutte contre l'incendie.»

C'est en plein pour cette raison que la production a été créée et que le Service de sécurité incendie de Gatineau essaie de la présenter depuis plusieurs années.

La pièce de 45 minutes sera interprétée par un préventionniste-acteur du Service gatinois et six jeunes du secondaire provenant des écoles secondaires Hormisdas-Gamelin du secteur de Buckingham, aux Trois-Chemins de Thurso et du Cégep de l'Outaouais.

Un parcours parsemé d'embûches

L'idée originale date de 2009, quand le Service gatinois a fait appel à Solaris Productions, à l'origine de la pièce, pour venir la présenter dans des écoles d'ici. La chef-inspecteur-enquêteur Sonia Béland explique que la réponse fut si favorable que la Ville a demandé d'acheter les droits d'auteur, conjointement avec la Ville de Laval.

«En 2010, on voulait créer une troupe de théâtre avec des élèves du secondaire, qui se déplacerait dans les écoles pour aller faire la présentation», explique Sonia Béland.

Plusieurs contraintes viennent toutefois briser leurs plans. Par exemple, les comédiens manquaient des heures de classe, une commission scolaire ne voulait pas que la pièce soit jouée dans une de ses écoles parce que les comédiens ne venaient pas de leur commission… «On s'est tourné de bord et on a approché des écoles privées pour la jouer. Ils ont accepté, tout allait bien, jusqu'à temps que les commissions scolaires nous disent qu'ils n'envoyaient pas leurs élèves durant les heures de classe dans les écoles privées», relate Sonia.

Ils ont ensuite essayé de la présenter en terrain neutre, la fin de semaine. Les salles étaient réservées, mais à quelques semaines d'avis, le syndicat des professeurs ne voulait pas que les professeurs d'art dramatique supportant le groupe travaillent le week-end!

On a donc remisé le dossier pendant plusieurs mois après ces deux ans de difficultés administratives, jusqu'au mois de février dernier, quand le Service de L'Ange-Gardien a démontré de l'intérêt pour la présenter en terrain neutre à tous les élèves. Et ça tombe bien, car plusieurs jeunes de la municipalité vont à l'école à Gatineau, alors un partage naturel intervenait.

Les deux services se sont donc divisé les tâches pour mener à bien ce projet de sensibilisation: Gatineau s'occuperait de la publicité, de la logistique et de la recherche de commanditaires et L'Ange-Gardien de trouver les comédiens.

Après des rencontres et pratiques à tous les mercredis depuis avril, les jeunes sont prêts à divertir et éduquer les spectateurs de tous âges!

Vidéo

Une vidéo de huit minutes sera aussi projetée après les représentations. Elle relate un événement tragique de 2005, qui devrait susciter de fortes réflexions dans la salle.

«Une jeune femme faisait de la cuisson et le feu a pris sur sa cuisinière. Elle n'a pas appelé les pompiers, glisse Sonia Béland. Elle s'est brûlée au troisième degré la main, au deuxième degré le visage et est restée avec des séquelles pour sa guérison, au travail et avec sa famille et amis.»

Elle rappelle qu'il est dangereux d'effectuer de la cuisson sans une friteuse homologuée. De plus, 73% des incendies à Gatineau lors des cinq dernières années ont eu lieu dans des résidences – dont 20% de feux de cuisson.

Plus de 5000 billets seront distribués dans les écoles et chaque enfant reviendra à la maison avec une feuille explicative invitant les parents. Le public peut venir chercher des billets gratuits ou les réserver à la caserne 5 de Gatineau, 535, boulevard Gréber (819 243-2345, poste 7524), ou à la mairie de L’Ange-Gardien, 1177, Route 315 (819 986-7470, poste 0).

Les représentations auront lieu à la salle Jean-Despréz de la Maison du citoyen les 6 et 14 octobre à 10h, 13h et 15h, à la salle Odyssée de la Maison de la culture de Gatineau le 7 octobre à 13h et 15h et à la salle Desjardins du Carrefour culturel ESTacade le 20 octobre à 10h, 13h et 15h.

Organisations: Service de sécurité, Service gatinois, Hormisdas-Gamelin Ville de Laval Service de L'Ange-Gardien école à Gatineau Maison du citoyen

Lieux géographiques: Gatineau, Secteur de Buckingham, Thurso Solaris Productions Boulevard Gréber L’Ange-Gardien

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires