Les fromages d’ici, les meilleurs fromages!

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L’auteure et journaliste spécialisée en tourisme gourmand, Michèle Foreman, a lancé dimanche après-midi son livre Fromages: Artisans du Québec, la crème de la crème à la Maison des auteurs et auteures de l’Outaouais.

Michèle Foreman a lancé son dernier livre, dimanche. 

Mme Foreman le déclare fièrement: «Oui, on a les meilleurs fromages et il faut le dire. C’est à notre tour de se faire parler de nous. C’est à notre tour de se gâter. On a gravi les échelons pour atteindre l’excellence.»

Après deux ans à travailler sur son dernier livre où elle a rencontré près de 50 artisans, elle croit que les fromages du Québec gagnent en notoriété. Selon elle, on fait de bons fromages et toutes les raisons étaient bonnes pour souligner le travail des fermiers du coin.

«On est arrivé à un stade où les artisans méritent d’avoir un beau livre. On a un produit que les Québécois sont eux-mêmes friands. Le goût des consommateurs s’est développé et aujourd’hui, c’est même difficile de suivre la marche», affirme l’auteure habitant désormais la Petite-Nation.

Important à souligner: tous les fromages qui sont publiés dans Fromages: Artisans du Québec, la crème de la crème sont fabriqués de lait entier. «Pas d’industriel», ajoute-t-elle.

On retrouve dans son livre l’historique de chaque artisan, sa motivation et les descriptions de ses fromages. Des sections sont aussi réservées aux plateaux, à la découpe et à des concours. On différencie aussi le fromage fermier de l’artisanal, en plus de faire part de différentes recettes.

Les fromagers artisans sont en vedettes sur plus de 130 pages. Tous regroupés par région. En Outaouais, la fromagerie Les Folies Bergères de Maggie Paradis et Christian Paradis (Saint-Sixte), ainsi que la fromagerie Montebello d’Alain Boyer sont identifiées.

Michèle Foreman insiste sur le fait de donner crédit aux spécialistes André Fouillet et Patrick Tirard-Collet qui l’ont aidé à mettre en œuvre ce livre, en rédigeant les textes techniques.

L’auteure de plusieurs livres gastronomiques sait que les fromages d’ici sont méconnus. «On a des amoureux et des curieux de fromages. Ils s’intéressent aux produits locaux. Dans ce livre, on peut découvrir ce que les artisans font», conclut-elle.

Lieux géographiques: Québec, Saint-Sixte

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • carole Renon
    23 septembre 2012 - 16:29

    Bonjour, Très agréable livre, une formule divertissante et qui montre bien la valeur des gens, de leur travail, ainsi que du plaisir qu'ils ont de le faire.Une valorisation de la filière qui donne envie et pourquoi pas de passer le pas. Des photos superbes, un texte aéré et plein de bonheur. Bravo je suis très intéressée pour apprendre à faire du fromage et souhaiterais connaitre les écoles ou lieux de formation. Avez-vous cela dans vos dossiers. Très cordialement Carole