Badouri revient à Gatineau en 2013

Julien Paquette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Rachid Badouri commencera une nouvelle tournée en sol québécois en mai 2013 pour présenter son nouveau spectacle «Badouri rechargé».

Rachid Badouri sera en Outaouais l’été prochain pour sept représentations à la Salle Odyssée de la Maison de la Culture.

L’Outaouais aura la chance de la voir à sept reprises à la Salle Odyssée de la Maison de la Culture alors qu’il présentera son spectacle le 31 juillet, ainsi que le 1er, 2, 3, 7, 8 et 9 août. Le principal intéressé a très hâte de remonter sur scène. Outre certains galas et festivals, Rachid Badouri n’est pas monté sur scène dans la Belle Province depuis décembre 2010 à la fin de la tournée pour son premier spectacle «Arrête ton cinéma».

«C’est deux ans d’attente qui ont eu l’air de trois siècles pour que je remonte sur scène. Louis-José Houde m’avait dit en début de carrière, tu vas voir que la scène, c’est comme de l’héroïne. Je n’ai jamais essayé l’héroïne, mais il m’a dit, tu vas voir, tu vas en redemander.»

L’humoriste n’a toujours pas déterminé les thèmes qu’il abordera lors du spectacle. Il affirme avoir une bonne idée, mais qu’il préfère attendre avant de confirmer pour se donner de la flexibilité. Une chose est certaine, le spectacle abordera des thèmes un peu plus personnels. «Je veux absolument parler de mes expériences de vie. Mon installation en France pendant huit mois. De ma passion pour les «chars». Je n’ai jamais parlé de ça à personne, mais les «chars» pour moi… Je suis né dans une voiture! Mon père avait un garage!»

L’Outaouais, région de rire

La région de l’Outaouais et de l’Est ontarien a une place particulière dans le cœur de Rachid Badouri. Les gens ici aiment beaucoup rire, croit l’humoriste. «J’ai hâte de revenir à Gatineau. C’est une belle ville d’amour ici. Il y a des gens qui aiment rire. S’il y avait à nommer une ville ambassadrice de l’humour au Québec, je dirais l’Outaouais. Chaque fois que je viens ici, ça rit fort.»

Le comique lance même une idée pour les promoteurs d’événements de la région, un festival d’humour. «J’en ferais un c’est sûr. Ça fonctionnerait. Il ne faut pas sous-estimer la communauté francophone qu’il y a à Ottawa non plus.»

Rachid Badouri a un attachement particulier avec la francophonie ontarienne à cause d’un événement qui s’est produit l’an dernier. Il devait se produire au Festival de la Curd de St-Albert à l’été 2011. Malheureusement, sa mère est décédée 48h avant l’événement et il a dû annuler sa prestation. Son ami, Stéphane Rousseau, l’avait alors remplacé au pied levé.

«Des artistes, parfois, tu vas leur demander de te remplacer et ils vont hésiter. Stéphane, quand on lui a dit ce qui était arrivé avec ma mère, ç’a été immédiat, il n’a même pas posé une question. Véronique, ma productrice, m’a dit, ça lui a pris 37 secondes. Il n’a même pas demandé combien ça payait.»

Pour se faire pardonner, Rachid Badouri est retourné à St-Albert cet été. L’accueil des gens a été très chaleureux, selon l’humoriste. «Les gens nous attendaient et ils avaient encore ça dans le cœur. Quand j’ai commencé à parler de ma mère à la fin, j’avais l’impression que c’était tous mes frères et sœurs dans la salle. On dirait qu’ils ont vécu ça avec moi. C’était vraiment beau.»

Organisations: Maison de la Culture

Lieux géographiques: Gatineau, France, Québec Ottawa St-Albert

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires