Sur les traces de la généalogie…

Patrick
Patrick Voyer
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Centre d’archives de l’Outaouais vous ouvre ses portes le 30 novembre pour vous familiariser avec, peut-être, les outils qui vous permettront de retracer vos ancêtres!

Généalogie

On parle beaucoup de patrimoine et de généalogie ces temps-ci, grâce à l'émission Qui êtes-vous? diffusée à la télé de Radio-Canada, dans laquelle des historiens et archivistes accompagnent des personnalités dans la découverte de leurs racines. Une de leurs collègues, l'archiviste-coordonnatrice au Centre d’archives de l’Outaouais Nathalie Gélinas, vous invite à faire pareil même si vous n'êtes pas une vedette!

Plusieurs scènes de l'émission ont été tournées dans des centres d'archives, car ils représentent, aujourd'hui encore plus que jamais, la plaque tournante des infos historiques.

«C'est une émission super intéressante pour faire connaître la généalogie, avoue Nathalie Gélinas, mais il faut dire aux gens que n'importe qui peut trouver des infos sur son passé. Comme Patrice L'écuyer, qu'on a vu dans l'émission, qui a découvert que ses ancêtres ont participé à la rébellion de 1838!»

Tout le monde est en mesure de faire pousser son arbre généalogique, selon Nathalie Gélinas. Suffit d'avoir de la curiosité, de la patience et les bons outils de recherche. C'est un peu ce que l'après-midi porte ouverte veut montrer au public et lui rappeler que les centres d'archives sont ouverts à l'année et regorgent d'aide et de documents. «C'est comme un travail de détective. Ça amène les gens à jeter un regard différent sur où on s'en va, ce qu'on veut laisser à nos enfants, ça explique des choses dans notre histoire de famille, lance l'archiviste. On détient aussi une grande part du patrimoine de l'Outaouais. Il existe beaucoup de ressources en ligne pour faire son arbre généalogique et savoir qui étaient ces gens-là, dans quel contexte ils vivaient… C'est plus facile de mettre de la chair autour de l'histoire de ces gens-là avec notre base de données disponibles au Centre.»

Plusieurs documents peuvent vous permettre de retracer vos ancêtres et le Centre d'archives les a tous, ou presque: grandes séries documentaires du Québec, acte de mariage, acte de baptême, recensement, contrats notariés, etc. «Les gens peuvent aussi les consulter en ligne. Certains ne sont pas encore numérisés, mais ça s'en vient», précise Nathalie Gélinas.

Certains développent une véritable passion à force de creuser et de trouver des informations. Cela peut devenir non seulement un passe-temps, mais un prétexte pour voyager. «Parfois, nos ancêtres n'ont pas vécu dans une seule région, alors les gens qui commencent à retracer leur histoire vont être appelés à se déplacer partout au Québec, même aux États-Unis. Ça les force à sortir de leur quotidien et de leur région.»

Nathalie Gélinas ajoute que les férus d'histoire se donnent un coup de main en partageant leurs ressources, alors des amitiés se forment naturellement!

De 12h à 16h, le 30 samedi 30 novembre. Ensuite, les gens peuvent fréquenter gratuit le centre d'archives du lundi au vendredi de 8h30 à 16h30. Le Centre d'archives de l’Outaouais de Bibliothèque nationale et archives du Québec est situé à la Maison de la culture de Gatineau.

Organisations: Radio-Canada, Centre d’archives, Centre d'archives Bibliothèque nationale

Lieux géographiques: Québec, États-Unis, Gatineau

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Rachel st-Denis
    24 novembre 2013 - 08:13

    J aimerais bien commencer des recherches sur pour retracer les ancêtres de mon mari Omer Bégin, ces grands parents paternel demeurait en en ontario

    • Michel Jolin
      25 novembre 2013 - 17:36

      Mon arriere Grandmere Maternelle se nomait Emma Lejeune, elle etait la femme de Charles Begin! Peut-etre des cousins?