Aymara Alvarado Sanchez offre l’exposition Organes-Tekno aux visiteurs du CAC

François Robert
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Dimanche le premier avril à 13h, les gens de la Petite-Nation étaient conviés au vernissage de l’exposition de l’artiste québécoise d’origine mexicaine, Aymara Alvarado Sanchez, au Centre d’action culturelle de la MRC de Papineau (CAC) à Saint-André-Avellin. L’exposition en primeur au CAC s’intitule Organes-Tekno.

L’artiste a fréquenté l’Académie San Carlos de la Ville de Mexico où a déjà enseigné son grand-père. Très jeune elle a pris le chemin de la création, ayant grandi dans une famille bourrée d’artistes. Elle s’est installée au Québec en 2003.

Pour sa nouvelle exposition, elle n’hésite pas à mélanger les techniques sur ses œuvres qui invitent les visiteurs à réfléchir à plusieurs dimensions du rapport entre la nature humaine et les technologies. 

Lors du vernissage, l’artiste avait invité de ses amis à ajouter une touche musicale à l’événement. Le groupe Funk House a fait danser et taper du pied la majorité des gens présents. Stéphan Mongeon accompagnait aux percussions pour la première fois les trois membres fondateurs du groupe, soit Guillaume de Bellefeuille, guitare électrique, Éric DeAngelis à la basse et Jérôme Duquette à la batterie. Le guitariste nous a confirmé avoir été approché  suite à cette performance par du personnel de l’Auberge de Jeunesse de la Petite-Nation en vue d’un éventuel concert en cette enceinte…

En complément, vous pouvez écouter le segment vidéo qui accompagne cet article où Mme Alvarado Sanchez décrit l’une de ses œuvres dédiée à une déesse de la mythologie aztèque, Xochiquetzal. L’exposition Organe-Tekno sera présentée jusqu’au 29 avril au CAC de la MRC de Papineau.

Organisations: Académie San Carlos, Ville de Mexico

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires