Le grand retour de Charley Rock

Benoit Sabourin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Chouchou des admirateurs d’Elvis Presley pendant plus de 20 ans un peu partout à travers le globe, Charley Rock effectue un retour sur scène après 10 ans d’absence, le 26 août, à Gatineau. À 59 ans, l’artiste se sent prêt à renouer avec le public.

Confortablement installé sur le divan de sa résidence du secteur de Masson-Angers, Charley Rock se remémore la belle époque. Sa carrière a débuté peu après qu’il ait participé à un concours d’imitateurs de Presley à Montréal, en 1978. C’était un an après le grand départ du célèbre chanteur américain, dont le 35e anniversaire de décès a été célébré aujourd'hui. C’est en quelque sorte ce concours qui lui a ouvert des portes vers des maisons de production.

Imprimeur pour un grand quotidien de la région, Charley trouvait toujours des moyens pour partir en tournée pendant parfois plusieurs mois. Nashville, Las Vegas, Mexique, Cannes, être Charley Rock, c’était un peu comme avoir deux vies. Des jeunes filles tombaient parfois sans connaissance parce qu’elles croyaient avoir aperçu le véritable Elvis.

Son succès, il l’explique par ses musiciens, «une grande famille», dit-il, mais aussi par la présence des médias locaux. «J’ai été choyé et je souhaite remercier les journalistes de la région de m’avoir mis sur un piédestal comme ils l’ont fait, souligne-t-il. Je me sentait comme le Wayne Newton du coin.»

Sa dernière présence sous les projecteurs remonte à 2002, lors du Festival Rétrorock de Val-des-Bois. Après des années passées à l’extérieur du nid familial, Charley avait le goût de se rapprocher de son garçon, Charles-André, qui est aujourd’hui âgé de 28 ans.

«J’étais tellement toujours en spectacle que Charles-André ne l’a pas eu facile, raconte l’artiste. Je n’étais pas là pour lui comme un bon père aurait dû l’être. J’ai finalement laissé la scène pour le partir en business (il a une compagnie de revêtement d’asphaltage). Maintenant qu’il peut voler de ses propres ailes, je peux revenir. Il m’a donné carte blanche.»

Après avoir passé 10 ans dans l’ombre et avoir vaincu un cancer du sein, le roi de l’imitation de Presley se sent ressourcer. Il prépare son retour pour le 26 août à la polyvalente Nicolas-Gatineau. Un spectacle où il sera accompagné de 14 musiciens et choristes et de trois artistes invités, Gerry B, Daniel Jacques et Sylvain Simard. Il pratique ses vocalises depuis déjà un an. Question de remettre ses muscles vocaux sur le piton.

À quoi ressemblera la prestation du 26 août? Pas de superflu et de grands décors impressionnants. Juste du Presley pur et bien rendu, section de cuivres à l’appui.

«L’accent sera mis sur la musique, la voix et les artistes, explique Charley. C’est ce concert qui va tout déclencher par après. Je crois sincèrement que ça va repartir. Ça va être différent de ce que je faisais il y a 10 ans. Je voulais un nouveau concept et un nouveau son. Je veux un spectacle avec plus de "feeling". Tu devrais entendre les gars jouer… Quand tu chantes devant les musiciens et que tu as toi-même des frissons, c’est parce que tu sais que c’est bon.»

Il n’y a pas à dire, Charley Rock est bel est bien de retour en selle. Même avec quelques années en plus, son allure n’a pas changé. On croirait à un clone. «Il n’y a pas d’âge pour arrêter de chanter», lance le principal concerné, en guise de conclusion.

Le retour sur scène de Charley Rock se fera le 26 août à 19h à la polyvalente Nicolas-Gatineau. Des billets sont en vente un peu partout à Gatineau et peuvent également être achetés à la porte. Info: 819 923-5966.

Lieux géographiques: Secteur de Masson-Angers, Montréal, Las Vegas Mexique Cannes Gatineau

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Sam Janowski
    20 août 2012 - 09:06

    Bonjour. Quel est le prix des billets pour cette soirée? Je vous remercie. Sam