«Une autoroute à la Duplessis», lance Jean-François Primeau

Benoit Sabourin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Selon le candidat du Parti québécois (PQ) dans la circonscription de Papineau, Jean-François Primeau, le nouveau tronçon de l’autoroute 50 entre Notre-Dame-de-Bonsecours et Papineauville aurait pu être ouvert bien avant ce matin. Il affirme notamment que les citoyens ont attendu pour rien afin de servir les intérêts électoraux de Jean Charest.

Autoroute 50

Dans un communiqué envoyé mercredi, M. Primeau lance plusieurs flèches à l’endroit du Parti libéral du Québec et de son candidat dans Papineau, Alexandre Iracà. Il critique notamment les réparations effectuées sur la chaussée, le nombre de voies érigées et la durée des travaux de prolongement de la route.

«Les coupures de ruban pour inaugurer ce tronçon de l'autoroute 50, c'est de la politique à la Duplessis: une élection, un petit bout de route; une autre élection, un autre petit bout. Après 23 ans, M. McMillan s'en va et la route n’est pas encore complétée. Puis, lorsqu'un jour l'autoroute sera terminée, faudra recommencer pour en faire une vraie autoroute double d’un bout à l’autre plutôt qu'une piste à slalom passant de 2 à 3 voies, de 3 à 2 voies, de 2 à 4 voies ou de 4 à 2 voies», peut-on lire dans le document.

M. Primeau accuse aussi M. Iracà d’être «un cadre au service du gouvernement Charest», citant le dossier du problème de ruissellement d’eau souillée en bordure du chantier à Montebello, près du rang St-Hyacinthe. Rappelons qu’Alexandre Iracà était directeur régional du ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs. Il est cependant en congé sans solde depuis qu’il a été sélectionné pour représenter le Parti libéral du Québec dans Papineau, il y a près d’un mois.

Alexandre Iracà réplique

Invité à réagir aux allégations du candidat péquiste, M. Iracà a qualifié ces propos de «ridicules» et de «farfelus». «Il n’y a pas de gains politiques qui se sont faits avec l’ouverture de ce tronçon, a-t-il indiqué. La preuve, c’est qu’il n’y avait pas de présence politique. Il n’y avait que des fonctionnaires parce que c’était déjà prévu. Il n’y a pas d’opportunisme. Les gens savent que le prolongement de l’autoroute 50 doit se terminer bientôt.»

Le candidat libéral trouve dommage que M. Primeau lance des attaques personnelles à son endroit. Il a rappelé qu’il était entièrement indépendant et qu’il travaille présentement pour les citoyens de Papineau.

«Je trouve ça de valeur que M. Primeau fasse des attaques personnelles sur ma profession, a-t-il réagi. Il n’a jamais géré, gouverné ou été un élu et n’a jamais eu à prendre de décision difficile. C’est facile à dire. Au ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, il y a des gens qui travaillent très fort pour protéger nos ruisseaux et l’eau des citoyens. Tous les moyens seront pris pour qu’il n’y ait pas d’eau contaminée.»

Organisations: Parti libéral du Québec, Parcs

Lieux géographiques: Papineau, Montebello, Rang St-Hyacinthe

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires