Une caverne en…chanté

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La chorale Crescendo reprendra sa place privilégiée au cœur de la caverne Laflèche, quelques jours avant Noël, afin d’y donner quatre soirs de représentations. Mais pour y arriver, la chorale a besoin de nouveaux membres prêts à vivre une expérience pour le moins inusitée.

Une caverne en…chanté

«J’ai toujours voulu un Noël dehors, explique Claire Poirier, directrice musicale de la chorale Crescendo et instigatrice de ce rêve un peu fou qui en sera à sa sixième année d’existence. Mon rêve, ce serait Noël en plein air, et je voulais que ce soit zéro commercial. L’idée était d’être dehors et dans la simplicité.»

Le pari a été lancé, et la première représentation de la chorale Crescendo de Noël a eu lieu en 2000. «Au début, il y avait 70 personnes, note Mme Poirier. À la fin, on faisait six soirs, deux représentations par soir.»

Après une pause de deux ans, la chorale reprendra donc sa place du temps des Fêtes du 20 au 23 décembre. Cette place, elle se trouve à la caverne Laflèche, dans une salle appelée «la cathédrale». Au-dessus des choristes se forment des stalactites et le lieu, éclairé uniquement par des bougies, devient pour une cinquantaine de minutes un espace intimiste. «C’est un endroit magique», résume la directrice musicale.

Choristes recherchés

Bien que la chorale Crescendo soit déjà formée, de nouveaux choristes sont requis pour compléter la formation et participer au projet de Noël. Une quinzaine de pièces sont au programme, certaines en français, anglais, espagnol, latin et huron. «Ce sont tous des chants de Noël, sauf que ce ne sont pas des chants que les autres chorales chantent.» Il s’agit en effet d’un répertoire médiéval et de la renaissance.

«Il fait 5 degrés dans la caverne, hiver comme été», laisse toutefois savoir Mme Poirier, sachant très bien que ces conditions climatiques peuvent ne pas convenir à tous. «On se fait des costumes qui ressemblent à des bergers, donc on peut avoir plusieurs couches, et avec de bonnes bottes et de bonnes mitaines, on est correct!», précise-t-elle.

Les personnes enthousiastes sont invitées à passer une audition, qui se fera en privé et dans la convivialité, assure Mme Poirier. «C’est dur d’aller en audition, mais c’est la première étape, explique-t-elle. C’est se donner une chance. Ceux qui ne viennent pas ne sauront jamais s’ils font l’affaire.»

Les pratiques auront lieu tous les mardis, de 19h à 21h, au Dépanneur Sylvestre, dans le secteur Hull. Les auditions se dérouleront dans la semaine du 4 septembre. Pour plus d’information, contactez Claire Poirier au 819 777-1811.

Lieux géographiques: Caverne Laflèche, Secteur Hull

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires