Des mannequins en devenir à Gatineau?

Daniel LeBlanc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Dimanche, le campus Gabrielle-Roy du Cégep de l’Outaouais ne vibrait pas au rythme de l’éducation, mais plutôt du design et de la mode, alors que la Tournée casting 2009 entamait sa tournée provinciale en territoire gatinois, après un arrêt à Maniwaki la veille.

Plusieurs dizaines de personnes se sont présentées sur place, ces auditions traçant entre autres la voie pour les concours Miss Québec, Monsieur Québec et Miss Canada. En plus de représentants de ces concours, l’agence internationale de mannequins SEVASTI, membre du Comité contre l’anorexie mis en place par la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition Féminine, Christine St-Pierre, l’agence d’artistes VU et l’Académie des arts et du design étaient aussi de la partie.

La Gatinoise Mélanie Paquin, qui a obtenu son laissez-passer pour la finale provinciale de Miss Canada (prévue en avril, à Québec) après avoir terminé deuxième au concours Miss Québec 2007, était entre autres sur place pour questionner les candidates. Celles-ci ont dû passer une entrevue au cours de laquelle elles étaient jugées sur une foule de critères tels que la personnalité, l'attitude, la camaraderie, l'esprit d'équipe et l'élocution. Pas une once d'importance n'est donc accordée à l'allure physique, selon les dires de la responsable.

Chose certaine, l’une des auditions qui est loin d’être passée inaperçue est celle du petit Kasyn Ouellette, un garçon de Gatineau âgé de sept ans qui fréquente l’école Côte-du-Nord. Autant lors de sa séance de photo officielle qu’avec La Revue, le jeune garçon s’est prêté au jeu avec plaisir, en faisant rire plusieurs. Il était vêtu pour l’occasion de jeans, d’un polo, d’une casquette blanche tournée sur un côté et d’une ceinture avec une boucle à l’effigie du signe de dollar. «J’ai vu l’annonce sur le web et quelqu’un m’a approché en voyant des photos de lui. J’ai donc décidé de l’amener ici, car depuis qu’il est tout petit, on l’imagine dans des magazines», a-t-elle affirmé sur un ton empreint de fierté. Quant au principal intéressé, il accroche un large sourire à son visage quand on lui demande s’il aimerait voir sa jolie frimousse dans des publicités.

Parmi les filles, Alyssa Senack, une adolescente de 17 ans de L’Ange-Gardien, a tenté sa chance. «Depuis que je suis toute jeune, je désire faire ça. Aujourd’hui, c’est ma première fois», a-t-elle confié, ajoutant être une pure passionnée de mode et de maquillage.

Au total, 35 autres villes de la Belle Province seront visitées d'ici la fin de la tournée, à la mi-août.

Informations et calendrier de la tournée: www.tavielamode.com.

Organisations: Comité contre l’anorexie mis, Académie, école Côte-du-Nord

Lieux géographiques: Gatineau, Québec, L’Ange-Gardien

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires