Rencontre urgente demandée par la CSPO

Yannick
Yannick Boursier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Maintenant que la nouvelle ministre de l’Éducation et le nouveau ministre responsable de l’Outaouais ont été nommés par la première ministre, Pauline Marois, la Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO) souhaite les rencontrer dans les plus brefs délais.

Le président de la CSPO, Jocelyn Blondin

La CSPO a annoncé il y a quelques semaines sa décision d’aller de l’avant avec les travaux pour la nouvelle école primaire demandée dans le secteur d’Aylmer même si aucune annonce de subvention avait été faite par le gouvernement du Québec.

La nécessité de cette nouvelle école, attendue d’abord pour la rentrée 2013, mais dont l’ouverture sera finalement pour la rentrée scolaire 2014, rendait nécessaire ce mouvement rapide avait déclaré le président de la CSPO, Jocelyn Blondin lors de cette annonce.

Aujourd’hui, la CSPO a demandé une rencontre d’urgence pour réussir à obtenir le plus tôt possible la confirmation du financement pour cette école, de façon à régulariser tout ce dossier. «On veut avoir l’autorisation pour la construction de l’école pour finaliser ce dossier-là, mais aussi pour l’agrandissement de l’école du Village», soutient M. Blondin.

En théorie, la CSPO pourrait obtenir la réponse au printemps prochain et il resterait assez de temps pour permettre la construction pour la rentrée 2014. Mais la CSPO ne veut pas vivre encore des mois d’incertitude, sans savoir ce qu’elle fera des élèves n’ayant plus de place.

«Le plus vite qu’on peut avoir la réponse, le mieux se sera, indique Jocelyn Blondin. On se prépare aussi à aller en consultation pour les bassins dans le plateau. Si on avait déjà la confirmation, ce serait bien pour présenter les bassins.»

Lieux géographiques: Secteur d’Aylmer, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires