«On est là pour tous les résidents d’Aylmer»

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le mois d’août est à peine commencé que le groupe communautaire Deschênes (GCD) s’active déjà à organiser deux importantes activités.

Les 23 et 25 août prochain, le groupe communautaire Deschênes organisera deux activités dans ses locaux, autant pour les plus jeunes que pour les aînés.

Lors de la semaine du 20 au 27 août, le GCD mettra en place le Magasin-Partage (le jeudi 23) et sa fête de quartier annuelle (le samedi 25). Dans le cas de la première, il aura l’appui de trois autres organismes, afin de venir en aide aux familles dans le besoin avant la rentrée scolaire.

L’an dernier, plus de 200 enfants ont pu obtenir des fournitures scolaires à 25% du coût original. Pour 2012, la coordonnatrice Manon St-Martin espère «qu’on pourra venir en aide à encore plus de personnes.»

Outre cet événement, les résidents du secteur d’Aylmer sont invités à venir faire la fête dans les locaux du GCD, situés au centre communautaire André Touchet sur le chemin Vanier. Entre 10h et 15h, on propose une vente de garage, des histoires contées par Daniel Richer, un barbecue et une compétition de tartes aux pommes entre autres.

«Si le beau temps le permet, on souhaite aussi pouvoir organiser beaucoup d’activités à l’extérieur comme du volley-ball ou des jeux avec des ballons remplis d’eau», a-t-elle ajouté, spécifiant qu’on pouvait les voir dans des événements tels que la parade de Noël, la maison hantée à Halloween ou encore le club des aînés qui se réunit tous les vendredis.

Existant depuis plus de 12 ans, le groupe communautaire vient en aide à plus de 500 personnes annuellement. Il n’est d’ailleurs pas seulement présent pour organiser des fêtes, mais surtout pour développer des quartiers appauvris par l’implication citoyenne.

«Les gens viennent cogner à notre porte et on tente de les orienter. Le mandat à la base était d’aider tous les résidents d’Aylmer et pas seulement ceux du quartier Deschênes. On est là pour tous les résidents et on les invite à venir nous voir» Manon St-Martin, coordonnatrice

Plusieurs activités ont lieu entre les murs de l’édifice du chemin Vanier dans le secteur d’Aylmer. On y retrouve un atelier de cuisine collective, des jardins collectifs, un programme d’aide aux devoirs et des moyens de trouver un emploi à ceux qui en recherchent.

«Les gens viennent cogner à notre porte et on tente de les orienter. Le mandat à la base était d’aider tous les résidents d’Aylmer et pas seulement ceux du quartier Deschênes. On est là pour tous les résidents et on les invite à venir nous voir», a indiqué Mme St-Martin.

Elle tient aussi à souligner qu’avec seulement trois personnes travaillant au sein du GCD, le but n’est pas qu’elles prennent les décisions, mais d’encourager les gens du quartier à participer et à améliorer ce recoin de la ville.

«Je regarde ça de l’extérieur et une maison de quartier, c’est visible et on sait où c’est. Les programmes d’aides sont là pour aider la population, mais bien des fois, elle ne sait pas où les trouver, ni même qu’elles existent. C’est un point central dans le secteur», a mentionné le président du conseil d’administration du GCD, Léonard Swiderski.

Le groupe communautaire Deschênes n’est pas la seule maison de quartier. Dans le secteur d’Aylmer, il y a aussi le centre communautaire Entre-Nous. Dans la région de l’Outaouais, on en dénombre un total de sept.

Organisations: Groupe communautaire Deschênes

Lieux géographiques: Aylmer, Secteur d’Aylmer, Chemin Vanier Quartier Deschênes

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires