Du karaté pour combattre… l’intimidation!

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Un groupe de jeunes karatékas du Centre des arts martiaux Douvris Aylmer a remis samedi matin un chèque de 5035$ à la Fondation Jasmin Roy.

Des dizaines de jeunes karatékas entourent Jasmin Roy avec un chèque d’une valeur de plus de 5000$.

La cérémonie officielle a eu lieu à la Résidence Le Monastère d’Aylmer. Les élèves de Sensei Kirk Kelly ont organisé plusieurs événements au cours de la dernière année pour lutter contre l’intimidation dans leur communauté.

Un des responsables derrière cette initiative est Maxime Labelle, parent d’une karatéka. Cette dernière a été victime d’intimidation et le paternel s’est retourné vers les sports et loisirs où il a trouvé le Centre des arts martiaux Douvris Aylmer. Il avoue que la confiance de son enfant s’est rebâtie petit à petit.

«C’est tous ensembles qu’on a pu réaliser ce beau projet. Les jeunes ont fait passer un message en dehors du dojo pour sensibiliser le maximum de personnes. Cela apporte un sentiment de fierté et de satisfaction et s’appuie sur les valeurs du karaté. Ils oeuvrent pour assurer un environnement sécuritaire», a reconnu Sensei Kirk Kelly.

«J’ai toujours été impressionné par les initiatives. Ça m’émeut beaucoup, car la fondation est un projet d’une vie. À mes yeux, tous les enfants ici aujourd’hui sont des héros», a déclaré Jasmin Roy qui ne s’attendait pas à débarquer ici en hélicoptère.

Un partenariat naîtra durant la prochaine année entre le centre des arts martiaux et la résidence pour personnes âgées. Les deux organisations auront pour objectif de lutter contre l’intimidation intergénérationnelle, en sensibilisant la population avec des activités qui auront pour slogan: «l’intimidation, peu importe l’âge, est inacceptable!»

La Fondation Jasmin Roy a pour mission de lutter contre la discrimination, l’intimidation et la violence en milieu scolaires aux niveaux primaire et secondaire. Elle promouvoit un milieu sain et sécuritaire pour les écoliers en soutenant des initiatives qui ont pour but d’offrir une meilleure intervention auprès des victimes et intimidateurs.

Le fondateur de l’organisme a affirmé que les chiffres de la dernière année sur les projets-pilotes ont été un succès, diminuant de 50% l’intimidation. Même que «les États-Unis regardent ici pour s’inspirer de nos idées.»

Pour lui, il est important de s’attaquer aux problèmes dès un jeune âge, car 10% des enfants sont intimidés à l’école. Selon ses dires, l’intimidation fait des ravages, puisque les victimes sont plus disposées à se médicamenter. «90% de ceux-ci vont décrocher à cause des médicaments, a-t-il spécifié. On doit arrêter ce fardeau et ça commence avec l’éducation.»

Organisations: Résidence Le Monastère d’Aylmer, Fondation Jasmin Roy

Lieux géographiques: États-Unis

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires