Une 11e marche qui a bon coeur!

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Avec un montant de 38 700$, les organisateurs de la 11e marche du cœur à Gatineau ont explosé l’objectif fixé à 27 000$, samedi au parc du Lac-Leamy.

Plus de 400 marcheurs ont pris part à l’événement, samedi.

L’événement, qui rassemble les régions de l’Outaouais et de l’Abitibi-Témiscamingue, a réuni au moins plus de 400 marcheurs sur le site touristique. Selon la directrice régionale Christiane Matte, la différence s’est fait ressentir cette année par l’appui de plusieurs équipes.

«Quand on voit des équipes comme l’Association des retraités de l’Outaouais (ARO) ou les Cœurs de rockeurs venir en si grand nombre, ça peut seulement être encourageant», a-t-elle déclaré.

La présidente de l’ARO Gisèle Bisson était l’une des quatre porte-parole de la marche. Elle et ses 59 compagnons ont récolté plus de 3000$ pour la cause. «Tout passe par notre cœur. Il faut le garder en santé. On a décidé de s’impliquer pour une première fois et on compte revenir les autres années», a-t-elle fait part.

Mme Bisson estime qu’il est important de maintenir la forme physique. Même si elle ne se décrit pas comme une grande marcheuse, elle parcourt deux fois par semaine le circuit de 18 trous lorsqu’elle joue au golf. «Il y en a qui ont de la misère à me suivre», a-t-elle dit avec un large sourire.

Tous les profits iront à la Fondation des maladies du cœur du Québec, qui se servira des fonds pour la recherche. Cela sera distribué à travers les centres de recherches dans les universités québécoises pour une centaine de chercheurs.

Une partie de la somme sera pour la promotion sur la santé auprès de la population. «On veut que les gens adoptent de saines habitudes de vie. Il n’y a rien de mieux que la marche, car c’est un sport qui fait battre le cœur et c’est accessible à tous. On veut que les gens bougent ensemble et que tout le monde se rassemble pour vaincre la maladie», a indiqué Mme Matte.

Une grande majorité des citoyens ignorent certains faits sur le fléau des maladies du cœur.

En moyenne, une personne meurt aux 7 minutes d’une maladie du cœur ou d’un AVC, soit 70 000 personnes par année. C’est l’une des principales causes de décès au Canada (une personne sur trois). En mélangeant le nombre d’AVC et d’arrêts cardiaques, c’est près de 100 000 cas qui se produisent chaque année.

«Il y a aussi de plus en plus de jeunes qui souffrent d’embonpoint ou qui sont obèses et ce n’est pas encourageant pour l’avenir. Ça provoque des problèmes et il faut savoir reconnaître les différents facteurs de risques. On prend ça trop à la légère et on attend qu’il soit trop tard», a noté la directrice régionale.

C’est confirmé: l’événement familial reviendra à l’automne 2013. Après onze ans à démarrer la marche au centre de plein-air du Lac-Leamy, l’emplacement changera, a annoncé Mme Matte. «On va le faire de l’autre côté du lac, la prochaine année. Ça sera plus facile pour la logistique et c’est plus convivial», a-t-elle conclu en adressant un petit sourire ricaneur au journaliste de La Revue.

Organisations: Association des retraités, Fondation des maladies

Lieux géographiques: Québec, Canada, La Revue

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Marc Villeneuve
    14 octobre 2012 - 08:11

    Bravo et toutes mes félicitations à Mme Matte et son équipe. Vous n'êtes certe pas étranger au succès sans précédent de la marche!