Aires protégées: pas de proposition du côté sud de la région

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La MRC des Collines-de-l’Outaouais et le secteur de la Ville de Gatineau n’auront pas la création d’aires protégées d’ici 2015 selon le scénario proposé.

Sur la photo: Nathalie Magnon, agente de développement au CRÉO, et Marc-André Bouchard, chargé de projets aux services des aires protégées du ministère du développement durable, de l’environnement et des parcs. 

Lors de la consultation publique, les citoyens de l’Outaouais se sont rassemblés ces quatre derniers jours pour prendre connaissance du scénario sélectionné. Jeudi soir, le tout s’est déroulé à la Maison de l’Outaouais.

La MRC de la Vallée-de-Gatineau ainsi que celles de Pontiac et de Papineau verront le pourcentage d’aires protégées augmenter considérablement, ce qui n’est pas le cas de la MRC des Collines-de-l’Outaouais et de la Ville de Gatineau.

Les deux secteurs les plus au sud de la région sont cependant celles avec le plus haut ratio d’aires protégées par kilomètres carrés. Dans les Collines-de-l’Outaouais, on dénombre 410 km2 (18,5%). Du côté de la Ville de Gatineau, le nombre est chiffré à 11,1%. Ensemble, les deux verront une augmentation de 0,1%.

Le problème est qu’actuellement on ne peut pas déposer de propositions, puisque les terrains privés englobent les deux secteurs (92,5% et 88,5% respectivement).

Malgré tout, cela n’a pas empêché les citoyens présents de s’intéresser aux autres territoires. Certains ont énoncé des idées qui ont plus aux responsables. On a aussi eu le droit à un débat amical sur la segmentation privé/aires protégées.

Ailleurs en Outaouais, les statuts de protection pourraient plus que doubler. C’est le cas pour les MRC de la Vallée-de-Gatineau et de Pontiac, qui passeraient respectivement de 4,4 et 5% à 10 et 11,6%. Pour celle de Papineau, le pourcentage hausserait jusqu’à 7,5%.

Huit territoires d’intérêts ont été ciblés en Outaouais. L’objectif provincial en 2011 était d’atteindre 12% de surface protégées en 2015, soit une hausse inférieure à 4% si on compare en 2009. Si les propositions sont acceptées, les prochaines étapes seront l’analyse des contraintes sur la protection, l’établissement des limites acceptables et une consultation finale des instances régionales avant la création des aires protégées.

Les citoyens ont jusqu’au 25 octobre pour déposer mémoire ou commentaire sur le scénario où on propose d’agrandir le réseau d’aires protégées à 11% d’ici 2015. Un avis général devrait être rendu public en février ou mars prochain.

Pour envoyer mémoires ou commentaires: nmagnan@cre-o.qc.ca

Organisations: Ville de Gatineau

Lieux géographiques: MRC de la Vallée-de-Gatineau, Pontiac, Papineau MRC des Collines-de-l’ Collines

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Nathalie Magnan
    28 septembre 2012 - 09:49

    Bonjour, Il y a une erreur dans l'adresse courrielle indiquée pour l'envoi de mémoires ou de commentaires. Voici les coordonnées exactes: Nathalie Magnan, ing.f. Agente de développement Conférence régionale des élus de l'Outaouais 394, boul. Maloney Ouest, bureau 101 Gatineau (Québec) J8P 7Z5 Téléphone: (819) 663-2480, poste 229 nmagnan@cre-o.qc.ca