Fête et déchets d'œuvres au Marché Notre-Dame

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Après trois ans, la Valorifête a connu un fort succès, ce week-end au Marché Notre-Dame dans le Vieux-Gatineau.

La 3e Valorifête aurait attiré près de 3000 personnes, ce week-end.

Se déroulant dans le cadre de la Semaine québécoise de réduction des déchets, ce sont approximativement 3000 visiteurs qui sont venus faire un tour durant les deux journées d'activités. Cette fête qui vise à sensibiliser les gens à la consommation et à l'écologie s'est bien déroulée, si on se fie aux commentaires entendus.

Un aspect que les gens ont apprécié était le volet artistique. Un concours avec 10 sculptures fabriquées à partir de matières recyclables a eu lieu. Durant les deux journées, on pouvait voter pour son coup de cœur.

Ceci est sans compter l'œuvre collective, l'Arbre des généalogies, où étaient disposés une cinquantaine de CD, tous gravés à partir de noms de visiteurs. Plus de 500 cannettes utilisées formaient les feuilles. On a vu qu'on peut faire de l'art avec les déchets. Même des jouets. Pas besoin de neufs pour amuser les gens», a indiqué Pauline Bouchard.

L'organisatrice de l'événement a noté plusieurs bons points, notamment la pièce de théâtre qui a fait plaisir au grand public. Les kiosques environnementaux prenaient place sur le site et les passants ont eu l'occasion d'en apprendre un peu plus sur leur mode de vie.

«Les gens sont positifs et ont des suggestions. Ils demandent pour une quatrième édition et on travaille déjà là-dessus. On croit même prendre les livres non-vendues de la vente et en faire notre thème pour l'an prochain. Peut-être même de la musique ambulante», a-t-elle ajouté.

Cet ensemble d'activités sert à démontrer comment la population surconsomme trop. Selon Mme Bouchard, il y a place à l'amélioration à Gatineau, mais on est sur la bonne voie. «De ce que j'ai vu, ça promet pour les Gatinois. Il faut prendre conscience de ce problème.

La température a fait des siennes. Samedi, les organisateurs étaient ravis d'avoir un ciel ensoleillé, car on annonçait de la pluie pour toute la fin de semaine. Lors de la journée de dimanche, gants et tuque étaient fortement conseillées. «On va travailler sur une solution pour contrer le vent pour garder l'événement agréable.»

On retrouvait aussi sur la programmation l'éco-centre mobile, animation de la fête foraine, maquillage, structures gonflables, jeux récréatifs, des éco-artisans, des démonstrations et des ateliers culinaires, la méga-vente de garage, des artistes, des ateliers d'argile et bien d'autres.

Organisations: Marché Notre-Dame

Lieux géographiques: Gatineau

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires