Des automobiles modifiées…à la sécurité

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pour une deuxième année consécutive, on pouvait retrouver une centaine de véhicules autant modifiés que d’époques au centre Amigo, dans le cadre du 2e M.A.S.C. Idol.

L’événement se veut avant tout être un concours d’élégance de voitures. La centaine d’exposants présents a paradé devant les membres du jury, qui ont donné suite avec leurs commentaires. Treize personnes ont eu la chance de remporter un prix: voir son automobile affichée sur le calendrier M.A.S.C. 2013.

«On reprend vraiment les stéréotypes qu’on peut voir lors des concours télévisés. On a des juges sévères, d’autres qui trouvent que tout est parfait. On veut vraiment que nos membres s’amusent et aient du fun», a indiqué Stéphane Ritchot, président de l’équipe M.A.S.C, spécifiant que les gens se déplaçaient des quatre coins du Québec pour venir à l’événement.

Cependant, M.A.S.C. Idol n’a pas attiré autant de personnes prévues. Le principal intéressé s’attendait à accueillir des milliers de visiteurs et trois fois plus de voitures à exposer. Le problème a été que toute la semaine, Dame Nature annonçait des pourcentages de précipitations de 90%. «Ça l’a fait fuir certaines personnes, ça on le sait. Moi-même, je me disais qu’il allait pleuvoir», a mentionné celui qui a lancé son projet le 14 avril 2010.

Ce dernier souhaite à spécifier l’importance de son événement. Selon lui, ce n’est pas seulement un rassemblement de voitures. Cela sert d’abord à sensibiliser la population et à faire connaître l’équipe.

«Notre but est qu’on fasse arrêter les courses de rue. On offre des activités à nos membres pour qu’ils deviennent de meilleurs conducteurs. Les gens vont donner de l’argent à d’autres causes. On peut se baser sur quoi pour dire que quelqu’un qui meurt d’une maladie, c’est plus important que celui qui est mort sur la route», a-t-il fait part.

«On reprend vraiment les stéréotypes qu’on peut voir lors des concours télévisés. On a des juges sévères, d’autres qui trouvent que tout est parfait. On veut vraiment que nos membres s’amusent et aient du fun» Stéphane Ritchot, président de l'Équipe M.A.S.C.

Les ateliers donnés sont d’abord un partage d’expériences. Les membres sont accompagnés et guidés par une personne expérimentée qui les conseilleront à mieux maîtriser leur véhicule. Le président mise aussi sur le renforcement positif et tente de gâter ses meilleurs membres, afin de les récompenser pour leur bon travail.

Les membres ont pu profiter des activités du centre Amigo. Entre 10h et 18h, ils ont fait des tours de go-kart, ont joué au volley-ball, ont été complétés les parcours de 18 trous du Rigolfeur et ont même pu pratiquer leurs tirs au paintball.

Pour Stéphane Ritchot, l’été est loin d’être terminé. Occupé chaque fin de semaine, il voyagera à travers le Québec pour promouvoir la sécurité routière. Il invite d’ailleurs la population à traverser la rivière le 26 août pour aller essayer l’atelier de transferts de poids au Capital City Speedway, afin de mesurer leurs aptitudes sur la route.

Quant au M.A.S.C. Idol, il devrait revenir l’an prochain lors de la fin de semaine du 10 août. Le promoteur désire augmenter la qualité des grands prix pour récompenser les meilleurs membres.

Pour plus d’informations: http://www.teammasc.com

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires