Corinne Lorman

Yannick
Yannick Boursier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le 26 octobre, la chanteuse Ima montera sur scène à Gatineau pour «Concerto», un spectacle-bénéfice au profit de la Fondation québécoise du cancer, section Outaouais. En prévision de ce spectacle, la directrice de la Fondation, Corinne Lorman, a accepté de répondre à nos 25 questions.

La directrice régionale de la Fondation québécoise du cancer, Corinne Lorman

1. L'enfant que tu étais en un mot:«Énergique.»

2. L'ado que tu étais en deux mots: «Engagée et créative.»

3. L'adulte que tu es en trois mots: «Engagée, sensible aux autres, passionnée.»

4. Que manque-t-il à Gatineau? Pourquoi?: «Je ne viens pas d’ici. Je trouve qu’il manque d’esprit de corps. Il y a encore trop de guerres de clocher.»

5. Quelle est ta dépendance concernant les ordinateurs?: «Raisonnable. J’essaie d’en limiter l’usage.»

6. Quelle est la personne la plus marquante des 50 dernières années au Québec?: «Yvon Deschamps m’a marquée beaucoup parce qu’il a su si bien décrire le peuple québécois, dans son authenticité. Il les a décrits avec son cœur. Il a peint un portrait très juste de la société québécoise.»

7. Ta définition de l'amour?: «L’amour c’est l’intérêt des êtres humains un envers l’autre. C’est l’intérêt de l’autre parce que quand on ne s’intéresse pas à l’autre, on n’aime pas.»

8. Quelle est la solution aux problèmes de pauvreté?: «L’implication. Se mettre à la place de l’autre, ne pas juger les autres.»

9. Que se passe-t-il demain matin si l'électricité disparaît?: «La paix… du temps pour de l’introspection. On est beaucoup dans une société de "je". Si on allait plus à l’intérieur de nous, on découvrirait des belles choses.»

10. Quels sont selon toi les trois attributs d'un bon conseiller municipal?: «Qu’il soit humain, qu’il ait une bonne pensée globale et qu’il soit honnête dans son bureau.»

11. Pourquoi la religion rejoint-elle moins de Québécois qu'avant?: «Par son inflexibilité. La religion catholique est très inflexible. Le jour où ils vont se moderniser, on va faire des pas.»

12. Le travail au noir fait-il très mal à la société? Pourquoi?: «Oui. Plus on en fait, plus ça encourage à en faire. Si tout le monde contribuait aux revenus de la province, on n’aurait pas autant de manque à gagner.»

13. Quels sont les trois premiers mots qui te viennent spontanément à l'esprit: «Confiance, passion, implication.»

14. À quoi ressemblerait le Paradis selon toi?: «Pour moi, ça ressemblerait à une petite maison avec un balcon sur le bord d’un lac avec des fleurs, des arbres et le calme.»

15. Quel est d'après toi le comble de l'arrogance?: «J’ai horreur des gens qui ne font que parler d’eux. Pour moi, c’est une situation d’arrogance extrême. Les gens ne pensent pas à écouter les autres.»

16. L'art est-il si important? Pourquoi?: «C’est essentiel pour vivre. C’est une nécessité.»

17. Un passe-temps est-il essentiel dans la vie? Pourquoi?: «Oui, pour se ressourcer, libérer l’esprit. Pour apprendre à se connaître.»

18. Crois-tu que les garderies sont le meilleur endroit pour l'apprentissage des jeunes enfants? Pourquoi?: «Je pense que c’est un bon milieu, mais je crois encore au fait que les premières années de vie sont importantes et que c’est avec le papa et la maman qu’ils doivent les passer.»

19. Le travail prend-il trop de place dans nos vies?: «Oui, beaucoup trop. Parce qu’on vit à un rythme fou. La société nous l’impose de plus en plus et on entre dans ce rythme-là.»

20. Le plus bel exemple de tendresse pour toi?: «Quand on voit une personne qui en aide une autre, pour moi c’est un grand geste de tendresse. Les petits gestes sont les plus grands signes de tendresse.»

21. Explique ta vision de la mondialisation: «Pour moi, c’est le respect de l’environnement. Il y a des choses qu'on n'a pas le choix d’aller chercher à l’étranger, mais si on consommait plus chez nous, on ferait un grand geste pour notre société.»

22. Pense à un objet que tu aimerais avoir et que tu ne peux t'offrir? Qu'est-ce que c'est?: «Une machine à voyager dans le temps. Il y a plein de choses que je voudrais voir.»

23. À part l'oxygène et les besoins de base, de quoi avons-nous absolument besoin pour survivre? Pourquoi?: «Besoin d’être aimé et de s’aimer soit même. Si on s’aimait un peu plus et se prenait comme on est, ça nous aiderait.»

24. La folie du hockey est-elle exagérée?: «Oui. Il y a tellement d’autres enjeux dans la vie que le hockey. Je peux comprendre ça, mais je trouve que c’est exagéré de chacun des parties. On est encore dans une société de "je". On pense peu au sport dans cette problématique-là.»

25. Quelle est d'après toi l'expression la plus accrocheuse: «Le succès n’est autre chose que l’heureuse conséquence d’un était d’esprit positif.»

Lieux géographiques: Gatineau, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires