Hausse des tarifs de 5,9% à la STO

Julien Paquette
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

La Société de transports de l’Outaouais (STO) a annoncé aujourd’hui une hausse des tarifs de 5,9% pour les usagers de leurs services de transport en commun.

Les utilisateurs du transport en commun verront la facture augmenter en 2013.

Pour expliquer cette hausse, le président de la STO, Patrice Martin, a pointé deux facteurs principaux, dont la hausse des coûts de l’essence. «On a un système qui fait en sorte qu’on peut geler le prix chaque année, mais, même si ça nous met à l’abri des fluctuations au quotidien ou de façon hebdomadaire, il y a quand même une hausse globale. Pour l’année prochaine, ça représente environ 1,1 million$ pour la STO», explique M. Martin.

Le président de la STO considère que la hausse des prix de l’essence est une part majeure de l’augmentation des dépenses de la société. «Si ce n’est pas de ça, l’augmentation moyenne des tarifs des usagers aurait été de 2% et non de 5,9%. C’est vraiment l’essence qui fait la différence cette année.»

La STO a également noté une baisse de l’achalandage dans ses autobus. Les prévisions pour l’an prochain ont été revues à la baisse. «Pour l’année prochaine, on a prévu une croissance de 1,5%. C’est une prévision plus conservatrice que ce qu’on fait habituellement ce qui met moins de revenus estimés pour 2013.»

La baisse de l’achalandage s’observe également de l'autre côté de la rivière des Outaouais chez OC Transpo, affirme Patrice Martin. Cette baisse «régionale» serait en partie due aux mises à pied au gouvernement fédéral. «La grande majorité de nos usagers sont des travailleurs du centre-ville, des fonctionnaires. On sait que les coupures vont avoir un impact. Jusqu’à quel point? On ne peut le dire précisément pour l’instant.»

Une hausse décourageante pour les usagers?

Questionné à savoir si la hausse des tarifs pourrait dissuader les usagers de continuer à se servir du transport en commun, M. Martin a affirmé ne pas être inquiété de cette situation. «On pense que l’autobus demeure un moyen très économique d’aller au travail et de se déplacer. On augmente encore cette année l'efficacité du système. On investit encore l’équivalent de 1,4 million$ en nouveaux services.»

La STO mise également sur l’augmentation du trafic automobile qui devrait se poursuivre dans les prochaines années pour augmenter le nombre d’usagers. «On pense qu’avec les améliorations qu’on fait et, bien sûr, l’ouverture du Rapibus l’année prochaine on est en mesure de concurrencer la voiture.»

Concernant le Rapibus, la STO devrait procéder à une demande de financement de 32 millions$ au Ministère des Transports pour le prolongement du circuit jusqu’au boulevard Lorrain. Patrice Martin a également annoncé ce matin que la STO va faire l’acquisition d’un terrain de la ville de Gatineau situé à l’angle de l’avenue du Cheval Blanc et du boulevard St-René Est. Ce terrain servira pour la construction d’un Parc-O-Bus temporaire. Une station du Rapibus sera construite à cet endroit quand le prolongement de celui-ci s’effectuera jusqu’à ce secteur.

Voici en tableau les changements annoncés

Grile tarifaire

Abonnement mensuel                        Augmentation

Adulte                                                5$

Étudiant                                              3$

Aîné                                                 1,50$

Programme fidélité

Adulte                                             4,50$

Aîné                                                1,35$

Porte-monnaie électronique

Adulte régulier                             0,20$

Adulte interzone                           0,40$

Étudiant/ainé régulier                       0,15$

Étudiant/ainé interzone                    0,30$

ZAP (abonnement mensuel 12-16 ans) 1,50$

Billets adulte régulier                               0,25$

Argent comptant adulte/étudiant      0,20$

Argent comptant interzone           0,50$

Liassez-passer un jour                               1$

Argent comptant ainé et enfant    - 1,10$

Argent ainé/ enfant interzone         -1,20$   

Organisations: STO, OC Transpo, Ministère des Transports pour le prolongement

Lieux géographiques: Gatineau, Avenue du Cheval Blanc, Boulevard St-René Est

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Anne
    26 octobre 2012 - 08:41

    32 Million il demande!!!! pour rien Présentement Station Labrosse au milieu de travaille est le même temps que partir de la maison au travaille. Il faut guarder à l'idée qu'il faut prendre un autobus pour se rendre à Labrosse, et que même si le rapibus se rend à Lorrain, le temps de déplacment est toujours plus long car il y a 2 autobus et connextion à faire. L'ingénieur devrait reguarder les cédules ou parler au citoyens. Avant d'investire le 32 Million pour allonger Rapibus jusqu'à Lorrain, nous espérons que le système une fois mise en oeuvre, que le service sois plus efficace et rapide, il faut penser à maintenant et non dans le future car ceci peu être réajuster. En plus ils vont perdre des usagers et non en gagné EST de Gatineau veule déjà partir un Covoiturage (voir pétion et commentaire) Notre pétition (plus de 1500 signatures) va être envoyée au milieu de la semaine prochaine à la STO, Maire de Gatineau, Conseiller Municipaux et tous les médias avec une lettre en demandant en tant que Citoyen et payeur de taxe, une solution qui nous prouvera que le Service sera améliré et plus rapide pour nous tous. La pétion demeure ouverte.