L'ARSO veut des compétitions internationales à Mont-Bleu

Daniel LeBlanc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Alors que la fin des travaux ne saurait tarder au complexe sportif Mont-Bleu, l'Association régionale de soccer de l'Outaouais (ARSO) rêve déjà d'accueillir à cet endroit des championnats canadiens ou même des matchs de niveau international, en partenariat avec la ville d'Ottawa.

L'ARSO veut des compétitions internationales à Mont-Bleu

Avec la Coupe du monde U 20 de la FIFA organisée dans plusieurs villes du Canada dont Ottawa en 2007, le directeur général de l'ARSO, Richard Gravel, est convaincu que tout sera possible pour Gatineau dès l'an prochain. «La donne vient de changer. Il y a déjà des gens qui ont commencé à s'asseoir pour contempler l'œuvre. C'est la première grande surface synthétique en Outaouais et un travail de longue haleine pour l'ARSO», mentionne-t-il, ajoutant que ce type d'infrastructures est un incontournable pour l'avenir du sport. «Ça ne se passe pas seulement au niveau civil. Plusieurs écoles ont marqué le pas, comme Jean-de-Brébeuf ou de l'Odyssée, qui ont aménagé une telle surface dans leur cour».

M. Gravel rappelle qu'une telle surface permettra d'allonger considérablement la saison de pratique du soccer, alors que les adeptes pourront fouler le terrain du début avril jusqu'au début novembre. «Ça va combler une bonne partie des besoins. On s'apprête véritablement à freiner l'hémorragie qui veut qu'on soit toujours en arrière du reste du Québec par rapport aux infrastructures. On va commencer à pouvoir avancer», dit-il.

Amorcé le printemps dernier et évalué à 3,3 M$, le projet de transformer le terrain de baseball du stade Mont-Bleu en complexe multisports avec surface synthétique va bon train. Le terrain permettra aussi la pratique du football, du rugby et de l’ultime frisbee.

Selon le service des communications de la Ville de Gatineau, l'un des travaux majeurs restants sera l'installation des bancs dans les gradins. La municipalité a choisi d'attendre au printemps pour effectuer cette opération, question que ça soit tout beau tout neuf pour la 45e Finale des Jeux du Québec.

La Ville soutient que des activités devraient avoir lieu à cet endroit dès l'amorce du printemps, avant ce grand événement réunissant 4000 jeunes athlètes de partout en province. On sait par exemple que le Dynamo (soccer senior AAA) et les Griffons (football AA collégial) devraient y établir leurs pénates pour leurs matchs.

Rappelons qu'une surface synthétique est aussi présentement aménagée aux abords du pavillon Alexandre-Taché de l'Université du Québec en Outaouais (UQO), sans compter qu'on devrait aussi retrouver un tel terrain à la polyvalente Nicolas-Gatineau, près du centre d'excellence en sports de glace que le groupe Vision Multi Sports veut ériger.

Selon les chiffres de l'ARSO, un peu plus de 11 000 joueurs pratiquent le soccer dans la région, des statistiques appelées à hausser dans le futur.

Organisations: FIFA, Université du Québec en Outaouais, Ville de Gatineau Finale des Jeux Groupe Vision Multi Sports

Lieux géographiques: Canada, Ottawa, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Mario Lacroix
    12 février 2010 - 10:15

    Et il ne faut pas oublier les Vikings de Gatineau et la Ligue de Football Mineur de l'Outaouais qui utiliseront aussi le terrain. Le football est le sport qui grandit le plus rapidement au Québec, et avoir cet infrastructure les aidera surement à grandir encore plus.