Objectif top 8 à Abbotsford pour les volleyeurs de l’Outaouais

Daniel LeBlanc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Championnat canadien des 18 ans et moins attend la formation de volleyball juvénile masculine des Griffons du Cégep de l’Outaouais, ce week-end à Abbotsford, en Colombie-Britannique. La troupe pilotée par Steve Lalonde espère se tailler une place dans le top 8.

Les Griffons de l'Outaouais à Abbotsford du 14 au 16 mai

La tâche ne sera pas de tout repos pour l’équipe de 12 joueurs puisque les 47 autres formations canadiennes inscrites voudront assurément elles aussi leur part du gâteau et ne voudront pas plier bagage après quelques heures seulement.

L’entraîneur-chef ne se fait toutefois pas d’illusion et avoue que de mettre les pieds sur le podium serait peu probable. «C’est dans la mesure du possible, mais ce sera très difficile, car on ne connaît pas les équipes de l’Ouest du pays. On connaît un peu le Québec, mais c’est pas mal tout», indique-t-il.

Steve Lalonde croit que de préparer ses protégés à une compétition de cette envergure est un très beau défi, mais il pense avoir trouvé une recette de choix. «Beaucoup d’entraînement et de répétitions, question de les motiver, ce qui n’est pas toujours facile avec des ados. On essaie de les pousser et l’esprit d’équipe est vraiment important dans tout ça», lance-t-il. La majorité de ces athlètes font partie de l’équipe sélectionnée pour représenter la région à la 45e Finale des Jeux du Québec, cet été à Gatineau.

Les volleyeurs du Cégep de Limoilou, reconnus comme l’une des forces québécoises et que les joueurs de l’Outaouais ont réussi à battre en janvier, seront parmi les adversaires de taille que les Griffons surveilleront du coin de l’œil. «C’est une rivalité grandissante, si on peut dire ainsi», lance Steve Lalonde, également entraîneur-chef du Phénix de la polyvalente Nicolas-Gatineau. Au début avril, lors des Championnats provinciaux civil, les Griffons se sont inclinés de façon crève-cœur en trois sets contre l’équipe de la Vieille capitale.

Hugo Lachance-Berthel, Benjamin Brunet-Baldwin, Jérémie McAndrew et Antoine Renaud sont parmi ceux vers qui les yeux risquent d’être tournés chez les Griffons, selon l’entraîneur-chef. «Ces quatre joueurs-là ressortent du lot», dit-il. Même que le capitaine Benjamin Brunet-Baldwin avoue que lui et ses coéquipiers se sont fixés la barre plus haute et visent un top 5. «Ce serait un très bel accomplissement et c’est réaliste. L’esprit d’équipe entre nous est très bon. L’ambiance est bonne et il n’y a aucun malentendu», affirme le Gatinois de 17 ans.

«Beaucoup d’entraînement et de répétitions, question de les motiver, ce qui n’est pas toujours facile avec des ados. On essaie de les pousser et l’esprit d’équipe est vraiment important dans tout ça» Steve Lalonde, entraîneur-chef

L’équipe a bien failli être privée des services d’un joueur, une semaine avant la tenue du championnat. En effet, Jeremie McAndrew a donné toute une frousse à sa famille et ses acolytes lorsqu’il a chuté lors d’un entraînement et que sa tête a heurté violemment le sol. Tous craignaient le pire, soit une commotion cérébrale, ce qui l’aurait privé d’une visite à Abbotsford. Finalement, il ne s’agissait que d’un léger traumatisme.

La nouvelle a évidemment fait le bonheur du principal intéressé. «C’est un grand soulagement, car on se pratique toute l’année pour participer à un tel événement. Savoir si j’étais en état de jouer est la première question que j’ai posé au médecin à mon réveil à l’hôpital», lance-t-il d’un ton heureux en entrevue.

Les Griffons de l’Outaouais disputeront leur premier match du tournoi vendredi. Puisque ce n’est pas tous les jours qu’on peut aller découvrir les splendeurs de la Colombie-Britannique, l’entraîneur-chef assure qu’il amènera ses joueurs faire du tourisme à Vancouver, question de leur changer les idées.

Organisations: Finale des Jeux

Lieux géographiques: Abbotsford, Québec, Gatineau Cégep de Limoilou Colombie-Britannique Vancouver

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires