Deux gros changements à l'arrière-scène de la Gatineau Loppet

Daniel LeBlanc
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Alors que les premiers flocons ne sont toujours pas tombés du ciel, deux importants changements viennent de survenir dans l'arrière-scène de l'organisation de la Gatineau Loppet, qui se tiendra pour une 33e année du 18 au 20 février.

Les skieurs de tous les âges peuvent s'inscrire dès maintenant à la Gatineau Loppet!

Tout d'abord, l'entreprise gatinoise Groupe Simoncic, déjà derrière plusieurs événements majeurs tels que le Festival de la Curd et le Festival franco-ontarien, se joint au plus grand rendez-vous de ski de fond au pays à titre de nouveau partenaire pour la coordination.

Pour Daniel Simoncic, président de l'entreprise et directeur du Festival de montgolfières de Gatineau (2003-2005) ainsi que de la Keskinada Loppet (2004-2005), il s'agit d'une très bonne nouvelle et également d'une sorte de retour à ses anciens amours. «Cet événement-là a un potentiel énorme pour la région et ça met en valeur comme jamais le parc de la Gatineau. La formule est gagnante», lance-t-il.

«Nous souhaitons mettre notre expertise au service de cet événement-phare du milieu sportif de la région. Je conserve d’excellents souvenirs de mon implication passée», ajoute-il, précisant que d'accepter l'offre était tout naturel pour lui.

M. Simoncic soutient qu'aucune modification majeure ne sera effectuée pour l'instant à la programmation de la Gatineau Loppet, mais à moyen terme, différentes options seront étudiées. «On pourrait offrir un parcours original pour que les skieurs vivent une autre sorte d'expérience. Il y a des pourparlers à ce sujet avec la Commission de la capitale nationale (CCN)», dit-il.

Yan Michaud, président

En plus de l'arrivée du Groupe Simoncic dans le décor, le conseil d'administration a procédé l'été dernier à l'élection d'un nouveau président. Yan Michaud, qui assurait par le passé la coordination des plateaux de départ et d'arrivée, succède ainsi à Alain d'Entremont.

«Je suis heureux de poursuivre le travail de mes prédécesseurs et surtout de pouvoir compter sur leur expérience puisque trois d’entre eux (Louise Poirier, Claude Laramée et Alain d’Entremont) siègent toujours au conseil d’administration», a-t-il déclaré, disant être fier de faire partie d'une équipe qui mise sur la continuité et compte sur l'appui d'une centaine de bénévoles.

Notons que pour une huitième année, la collaboration entre la Gatineau Loppet et le Festival de montgolfières de Gatineau se poursuivra, mais sous une forme différente. Dès 2011, le rôle de l’équipe du FMG se limitera à l’organisation logistique de l’événement et les relations de presse.

D'ici le coup d'envoi de la Gatineau Loppet, dans quatre mois jour pour jour, l’organisation ne chômera pas. Elle s’affairera à sécuriser le financement, à compléter le comité organisateur et à s’assurer que tout sera fin prêt pour la mi-février. Les skieurs, pour leur part, sont invités à s’inscrire dès maintenant aux épreuves (parcours de 2, 5, 10, 16, 29 et 53 km). Signe évident que la neige approche, la fermeture des promenades du parc de la Gatineau à la circulation automobile aura lieu le 25 octobre.

www.gatineauloppet.com

Organisations: Gatineau Loppet

Lieux géographiques: Parc de la Gatineau

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires