Le mini-tennis attire les jeunes dans son filet

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Par Antony Da Silva-Casimiro

L’Association régionale de tennis de l’Outaouais (ARTO) a tenu ce lundi son 3e festival scolaire de mini-tennis au Centre Multisport dans le secteur de Hull.

Il y avait plus d’une centaine de jeunes réunis au Centre Multisport lundi pour jouer au mini-tennis. (Photo: Antony Da Silva-Casimiro)

Au total, huit écoles primaires ont participé à ce festival. Cette activité scolaire était surtout représentée par les écoles du secteur d’Aylmer. On y retrouvait celle du Village, d’Eardley, d’Euclide-Lanthier, de Lord Aylmer, de Rapides-Deschenes et des Trois-Portages. Celle de St-Rédempteur, dans le secteur de Hull, et de la Vallée des Voyageurs, à Luskville, ont complété le tableau.

Chaque école a délégué un groupe de huit paires, soit 16 élèves, autant de filles que de garçons. C’était donc 128 enfants de la 4e à la 6e année du primaire qui s’affrontaient dans le but de décrocher la bannière OR.

«Les jeunes représentent leur école, donc chaque fois qu’un duo gagne une partie, cela donne un point à son école. Celle qui a le plus de points remporte la bannière», mentionne France Gilbert, vice-présidence de l’ARTO.

L’ARTO avait pensé à tout. Ne pouvant faire jouer tous les élèves en même temps, il y avait aussi un horaire d’arbitrage durant leur pause. Les enfants arbitraient donc eux-mêmes. Pour ne pas que les jeunes oublient, un bracelet leur indiquait à quel moment c’était leur tour.

La vice-présidente de l’ARTO espère que cet événement prendra de l’ampleur d’ici les prochaines années pour que ce soit les écoles qui s’en occupent comme dans le cas des autres sports.

«De cette façon, on pourra recevoir plus d’écoles et cela pourrait être encore plus intéressant. L’intérêt sera plus grand auprès des jeunes s’il y a de la compétition», conclut-elle.

Lieux géographiques: Secteur d’Aylmer, Secteur de Hull, Luskville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires