Dusan Aleksic et l’équipe canadienne de Water-Polo espèrent bien faire en Chine

Michel
Michel Moyneur
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les Championnats du monde aquatiques de la FINA s’ouvrent ce week-end

Quelques semaines après une décevante septième position à la Super finale de la Ligue mondiale de water-polo, la formation canadienne senior espère se reprendre de belle façon du côté de Shanghai où se met en branle, samedi, le Championnat du monde des disciplines aquatiques.

Dusan Aleksic et l’équipe nationale senior de water-polo se trouvent présentement en Chine où se tiennent les Championnats du monde aquatiques de la FINA. (Photo: Michel Moyneur)

Quelques semaines après une décevante septième position à la Super finale de la Ligue mondiale de water-polo, la formation canadienne senior espère se reprendre de belle façon du côté de Shanghai où se met en branle, samedi, le Championnat du monde des disciplines aquatiques.

Évoluant au sein du même groupe que le Japon, la Croatie et le Brésil, l’équipe dirigée par Dragan Jovanovic tentera de tirer son épingle du jeu contre les puissances mondiales du sport. L’objectif ?  Améliorer la huitième place – sur 16 équipes – décrochée en 2009.

«Ça ne sera pas facile, c’est sûr. Mais nos chances sont grandes de finir premier ou deuxième de notre groupe. Je suis confiant qu’on peut battre le Japon et le Brésil, mais ça s’annonce plus difficile contre la Croatie qui possède une équipe beaucoup plus expérimentée que la nôtre», a confié le Gatinois Dusan Aleksic, lorsque joint par téléphone à l’aéroport de Vancouver en attente de son vol pour l’Empire du Milieu.

Le second gardien de la formation nationale espère accomplir du bon boulot s’il est appelé en renfort, mais il admet que ces importants championnats serviront davantage de préparation en vue des prochains Jeux panaméricains qui se tiendront à Guadalajara, au Mexique, en octobre prochain.

«Rien n’est impossible car il ne nous manque pas grand-chose pour arriver au même niveau que les grosses équipes, mais on approche ce tournoi comme une préparation pour les Jeux panaméricains», a indiqué l’un des deux poloïstes de Gatineau à défendre les couleurs du Canada, l’autre étant l’attaquant Dusko «la perle» Dakic.

«Rien n’est impossible car il ne nous manque pas grand-chose pour arriver au même niveau que les grosses équipes, mais on approche ce tournoi comme une préparation pour les Jeux panaméricains.» Dusan Aleksic

Outre les pays déjà mentionnés, la Serbie, la Roumanie, la Chine, l'Afrique du Sud, l’Allemagne, les États-Unis, l’Italie, l’Espagne, l’Australie, le Kazakhstan, le Monténégro et la Hongrie seront de la partie.

Les deux Gatinois et leurs coéquipiers livreront leur première bataille contre le Japon le 18 juillet, puis affronteront la Croatie 48 heures plus tard et le Brésil vendredi prochain. La deuxième ronde préliminaire sera présentée le 24, les quarts de finale le 26, les demi-finales le 28 et la finale le 30 juillet.

Londres 2012 dans la mire

Tous les efforts qui seront déployés par le groupe de 13 joueurs dans les eaux des piscines de Shanghai, de Guadalajara et de Calgary, où se trouve le centre national d’entraînement, le seront dans l’espoir de se tailler une place parmi les pays représentés aux Jeux olympiques de Londres.

«Si ça ne fonctionne pas comme prévu au Mexique, on devra se reprendre lors des qualifications olympiques du mois d’avril à Edmonton. Les trois premières équipes vont participer aux Jeux.»

Organisations: Ligue mondiale de water-polo, Empire du Milieu, Kazakhstan

Lieux géographiques: Japon, Croatie, Brésil Chine Shanghai Guadalajara Mexique Vancouver Gatineau Canada Serbie Roumanie Russie Allemagne États-Unis Italie Espagne Australie Monténégro Hongrie Londres Calgary Edmonton

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires