Un hommage en or pour Franckie!

Antony Da Silva-Casimiro
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Lors des Championnats québécois de gymnastique artistique et sports de trampoline présentés à la maison, les athlètes d’Unigym n’ont pas seulement raflé les grands honneurs, mais ils ont aussi rendu un hommage à un ancien entraîneur, Francis «Franckie» Lepage.

Plus de 800 athlètes étaient du rendez-vous pour les Championnats québécois.

Décédé cet automne, l’entraîneur était un deuxième père pour les gymnastes de la région. Ces derniers lui ont rendu un bel hommage, puisque treize d’entre eux ont réussi à se qualifier pour les Championnats canadiens de l’est, présentés du 25 au 27 mai à Régina, en Saskatchewan.

Parmi les gymnastes et les trampolinistes de la région qui seront du voyage, Élie Sirois sera à surveiller. Le jeune athlète de 11 ans n’est pas du genre imposant avec ses 4’5 de grandeur, mais il a quand même su remporter six médailles d’or et la Coupe du Québec samedi au niveau 2 (11-13 ans).

Au lendemain de cette journée couronnée de gloire, il affichait le sourire. «Je suis habitué de gagner», a-t-il répondu à la blague. Un peu trop humble? Avec ce qui s’est passé cet automne, ses entraîneurs préfèrent le voir souriant.

Cependant, le succès le suit. L’an dernier, il avait aussi mis la main sur la Coupe et sur quatre médailles, dont deux d’or, en novice 1. Lors des Championnats québécois, il aurait dû affronter des gymnastes de la catégorie ARGO, regroupant les meilleurs de la relève, mais à cause du décès de Franckie, on a tenu à lui faire vivre son deuil avant de se mesurer à ce niveau.

Il n’a cessé de s’améliorer depuis qu’il a commencé la compétition il y a trois ans. Même s’il a excellé ce week-end, il préfère ne pas trop s’avancer sur ses chances pour les Championnats canadiens de l’est. «Je vais être là pour m’amuser», a-t-il ajouté, spécifiant qu’il demeurait fier d’avoir réalisé cet exploit en fin de semaine.

Douze autres de ses coéquipiers le suivront dans un mois. Samuel Gaudet-Pellerin, Louis-Vincent Fillion, Charlotte DesRosiers, Zacary Labelle, Zackari Lévesque, Darcy Weir et Kelton Weaks seront les autres gymnastes. S’ajoute à ce lot, trois trampolinistes: Gabriel Massé, Laurent Currer-Briggs et Frédéric Dagenais.

Unigym avait envoyé seulement cinq en trampoline et avec Alexi Desmarais et Taysia Thompson qui étaient déjà assurés de faire partie du voyage, le club gatinois a réussi à envoyer tous ses trampolinistes.

Pour Amanda Tambakopoulos, directrice générale de l’organisation, c’était une fin de semaine idéale autant au point de vue des résultats que de l’organisation. «Les gens ont adoré être ici. Ils ont pu voir des athlètes olympiques performer devant leurs yeux. Pour les jeunes, ç’a été très motivant.»

Le défi ne s’annonçait pas facile pour Unigym. Habituellement, les clubs ont au moins un an d’organisation pour préparer une compétition d’une telle envergure. Le club de gymnaste a eu un délai serré de huit mois, mais il n’y a eu aucune anicroche, rapporte l’organisatrice principale.

La compétition de gymnastique tire à sa fin et le comité organisateur ne chômera pas. À peine que le rideau est baissé sur les Championnats québécois, Unigym souhaite déjà organiser un autre événement important dès l’hiver prochain: recevoir la compétition Élite Canada féminin et masculin au Centre sportif de Gatineau.

Organisations: Centre sportif de Gatineau

Lieux géographiques: Régina, Saskatchewan, Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires